L'UBN rêve d'un groupe parlementaire Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Lundi, 16 Novembre 2015 04:52

L'Union pour un Burkina nouveau (UBN) a tenu son meeting de lacement de  campagne, le samedi 14 novembre 2015 dans la commune rurale de Tô dans la province de la Sissili. La directrice nationale de campagne a indiqué à cet effet que le parti, dont la politique est axée sur le bien-être des jeunes et des femmes, rêve d’un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale.

Pour sa première sortie de campagne comptant pour les élections législatives, l'Union pour un Burkina nouveau (UBN) a mobilisé dans la commune rurale de Tô dans la province de la Sissili. Le parti, qui se dit  vecteur d'un  vrai changement,  entend conquérir le maximum de siège à l'hémicycle afin de former un  groupe parlementaire UBN. Ce qui, à en croire les acteurs, va permettre de participer véritablement aux grandes décisions politiques et à la gouvernance au Burkina Faso. Sa méthode de campagne consiste à approcher les structures à la base dont le parti dit connaître les préoccupations afin de les garantir de meilleures conditions. Aussi, la place de la femme figure aux premières loges du programme de l'UBN. Pour la directrice nationale de campagne, Hahoua Yaméogo, le  développement passe par le genre. "Nous voulons valoriser les femmes, les inviter à avoir confiance en elles pour la construction du pays" a dit la directrice Yaméogo. Un avantage que l'UBN ne cache  pas est qu'il se veut un parti jeune, créatif et imaginatif qui entend œuvrer pour un épanouissement total de la femme et de la jeunesse burkinabè. Au plan économique, la directrice nationale a indiqué que le parti envisage de promouvoir l'entreprenariat féminin et d'ouvrir une banque des femmes. Pour la 2e titulaire dans la commune, Abibatou Konaté, les doléances des populations de Tô concerne essentiellement l'acquisition d'une ambulance et la réalisation d'un barrage pouvant favoriser les cultures de contre-saison et maraîchères. Des préoccupations qui ont été biens reçues par les responsables du parti qui, sans se prononcer ouvertement, ont dit avoir pris bonnes notes et demandent à ce que les militants restent mobilisés pour assurer au parti de l'ex-ministre des Sports et Loisirs, Yacouba Ouédraogo, un maximum de voix à la prochaine représentation nationale du pays.

 

 

Wanlé Gérard COULIBALY

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Lundi, 16 Novembre 2015 05:33