Le PM Yacouda Isaac Zida: « J’invite les candidats à accepter les résultats des urnes » Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Lundi, 30 Novembre 2015 04:49

Le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a accompli, très tôt dans la matinée du 29 novembre 2015, son devoir civique au cours privé le Creuset de Koulouba à Ouagadougou, avant d’appeler les candidats au respect du verdict des urnes. Le Premier ministre(PM), Yacouba Isaac Zida, fait partie des premiers Burkinabè à s’acquitter de leur devoir civique à l’occasion de la présidentielle et des législatives couplées. Le chef du gouvernement a voté à 8 h 02 minutes précises au bureau n°1 logé au sein du cours privé le Creuset au quartier Koulouba de Ouagadougou.

Sa casquette de PM ne lui a pas permis de déroger à la règle. Comme tous les autres électeurs, il a rempli les formalités de contrôle d’identité avant de se retrouver dans l’isoloir. « Ce sont des sentiments de bonheur qui m’animent parce que ce jour a été longtemps attendu par le peuple burkinabè, depuis l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014. Il y a eu des péripéties, mais grâce à son courage et à sa détermination nous y voilà », a déclaré Isaac Zida, fièrement à sa sortie du bureau de vote. Soucieux d’un scrutin apaisé, il a lancé un appel aux candidats en course au fauteuil présidentiel. « J’invite les candidats à faire confiance à la CENI, qui a su conduire avec professionnalisme le processus électoral jusqu’à cette date historique du 29 novembre 2015, ainsi qu’aux organes de délibération et de proclamation, en acceptant le verdict des urnes », a-t-il dit. Le chef du gouvernement a par ailleurs invité « tous les Burkinabè détenteurs de cartes d’ électeurs à se rendre massivement dans les bureaux de vote pour participer aux choix de celui qui présidera aux destinées du Burkina Faso nouveau ». A en croire M. Zida, cette élection ouvre la voie au retour du pays à l’ordre constitutionnel normal, après une année de transition marquée de difficultés. Réagissant à son élévation au rang de général de Division, le Premier ministre, s’est montré peu bavard.  « Je suis reconnaissant au président du Faso, à la Nation entière pour ce grade », a dit celui qui était jusqu’à sa nomination, lieutenant-colonel. Sur son avenir, Yacouba Isaac Zida, pense qu’après avoir passé les charges à son successeur, il va  « prendre un repos » avant d’envisager l’avenir avec sérénité.

 

 

Beyon Romain NEBIE

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Lundi, 30 Novembre 2015 04:59