Résultats provisoires des élections : le gouvernement informe les diplomates Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 10 Décembre 2015 09:29

Avant leur validation par le Conseil constitutionnel, le gouvernement a partagé les résultats provisoires des élections couplées présidentielle et législatives avec le corps diplomatique, le mardi 8 décembre 2015, à Ouagadougou.Les premières autorités burkinabè sont reconnaissantes envers le corps diplomatique, pour le soutien dans les différentes étapes du processus électoral. C’est pourquoi, le gouvernement a pris l’initiative de partager officiellement avec les ambassadeurs et les représentants d’institutions internationales au Burkina Faso, les résultats de la présidentielle et des législatives du 29 novembre 2015.

Au cours de la rencontre qui s’est tenue le mardi 8 décembre 2015, à Ouagadougou, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Mousssa Nébié, son homologue de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Youssouf  Ouattara, et celui en charge de la communication, Frédéric Nikiéma, ont traduit la gratitude du peuple burkinabè aux diplomates, pour leur soutien à la Transition. « Le corps diplomatique a été  aux côtés du peuple burkinabè depuis les 30 et 31 octobre 2014 où il a décidé de prendre en main son destin. Grâce à votre accompagnement, nous avons pu réussir la tenue des élections couplées présidentielle et législatives. Et il est de bon ton de vous donner officiellement les résultats provisoires », a indiqué Moussa Nébié, dans son adresse à leurs hôtes. Pour ce qui est de la présidentielle, il a indiqué que le taux de participation était de 60% et a vu la victoire de Roch Marc Christian Kaboré avec un suffrage  de 53, 49%. Zéphirin Diabré arrive en deuxième position avec un taux de 29,65% et Tahirou Barry, troisième, avec 3,09% des voix. Les onze autres candidats ont recueilli entre 2,77 et 0,26% des suffrages exprimés, a précisé le ministre en charge des affaires étrangères. En ce qui concerne les législatives, M. Nébié a indiqué que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a remporté 55 sièges, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) 33, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)  18 et l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) 5 sièges. En somme, 14 partis politiques vont siéger à l’Assemblée nationale.

 

 

« Le Burkina Faso a donné un exemple de démocratie »

Moussa Nébié a rappelé aux diplomates que le scrutin s’est tenu dans le calme. « Vous avez parcouru les villes et les campagnes du pays en tant qu’observateurs avisés pour apprécier le déroulement du processus électoral. Les élections ont eu lieu dans un contexte difficile, mais grâce à votre accompagnement, tout s’est bien passé », a-t-il précisé. Il les a invités une fois de plus, à poursuivre leur accompagnement avec la nouvelle équipe gouvernementale qui sera bientôt installée. « Le Burkina Faso est de nouveau sur la scène internationale, nous souhaitons un raffermissement des liens amicaux et des échanges fructueux », a ajouté Moussa Nébié. Au sortir de la rencontre, l’ambassadeur du Tchad au Burkina Faso, Mbatna Bandjang, doyen du corps diplomatique, a affirmé qu’en plus des résultats du scrutin, les échanges ont porté sur le bilan de la Transition. « Il y a lieu de féliciter les autorités de la Transition qui ont tenu parole en organisant des élections libres et transparentes dans le délai indiqué », a-t-il relevé. L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Gilles Thibault, a salué l’initiative du gouvernement de témoigner sa gratitude à la communauté internationale pour son soutien. « Nous avons été impressionnés par la qualité de l’organisation des élections, la mobilisation de tous les Burkinabè et le fair-play des différents candidats. Le peuple burkinabè s’en est sorti par le haut et a donné un exemple de démocratie», a argué le diplomate français.

 

Karim BADOLO

Sidwaya

Mise à jour le Jeudi, 10 Décembre 2015 09:32