Elections municipales complémentaires : L’UPC lit entre les lignes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur Paalga   
Lundi, 25 Février 2013 06:06

Le dimanche 17 février 2013, ont été tenues les élections municipales complémentaires dans 691 bureaux de vote à travers le Burkina. A l’issue de ce scrutin, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a fait aux hommes de médias son analyse des résultats provisoires délivrés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). C’était le 21 février 2013 à Ouagadougou, au cours d’un point de presse qui avait comme principal orateur le directeur national de campagne du parti du Lion, Nathanaël Ouédraogo.

La conférence de presse de l’UPC a essentiellement porté sur la campagne électorale du 9 au 15 février 2013 et sur le déroulement de l’élection du 17 du même mois. En rappel, c’est par suite des irrégularités et fraudes constatées lors du scrutin couplé du 2 décembre 2012 que les élections municipales complémentaires ont été ordonnées par le Conseil d’Etat.

 

L’UPC, en son temps, a pris acte de cette décision, mais a trouvé tout de même paradoxal que les municipales aient été partiellement annulées et pas les législatives, vu le caractère couplé des élections. Au-delà de tout commentaire, le parti de Zéphirin Diabré estime qu’il n’y aura pas de vraie démocratie au Faso sans des élections libres, transparentes et honnêtes. Parlant de la campagne, Nathanaël Ouédraogo a souligné qu’elle a été d’une grande complexité pour l’UPC, qui a opté l’approche spécifique RIAC, traduction : recherche, identification et action ciblée.

Pour maximiser ses chances, le parti du Lion a aussi privilégié les assemblées générales dans ses quartiers généraux. La conviction de l’UPC est que la reprise des élections n’a pas été dénuée de toute irrégularité. Loin s’en faut. Des présidents de bureaux de vote ont été par exemples relevés, car ils signaient nuitamment des bulletins de vote.

Et M. Ouédraogo de se demander : quelle a été l’ampleur du phénomène ? Des meetings du CDP ont eu lieu le jour des élections complémentaires à proximité des bureaux de vote… Pour ce qui est du scrutin du 17 février 2013, les résultats, selon le directeur national de campagne de l’Union, ont démontré que des voix du parti avaient été volées le 2 décembre 2012.

Pour preuve, la mairie de Bogodogo dans l’arrondissement 5 reste acquise à l’UPC, ce, en dépit des manœuvres souterraines du parti majoritaire. Le nombre des conseillers municipaux de l’UPC au regard des résultats provisoires de 2012 proclamés par  la CENI, a indiqué Nathanaël Ouédraogo, est passé de 71 à 73 dans le Kadiogo.

C’est donc un témoignage tangible que les élections municipales complémentaires du 17 février dernier ont permis aux électeurs de sanctionner le parti au pouvoir, «qui s’est foncièrement illustré dans l’organisation de la fraude électorale et comme un prédateur de la démocratie».

L’UPC, a conclu son directeur national de campagne, prend l’engagement de toujours mériter la confiance de tous ceux qui aspirent aux changements économiques, sociaux et politiques. Des changements qui, du reste, a-t-il martelé, sont sur la bonne voie au Faso et finiront par arriver dans l’intérêt des laborieuses populations burkinabè.

 

D. Evariste Ouédraogo

L'observateur paalga

 

Mise à jour le Lundi, 25 Février 2013 06:18
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou