Mairie de Gourcy: Tahéré Ouédraogo sans coup férir PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Pays   
Mercredi, 13 Mars 2013 06:08

La mise en place des organes dirigeants du Conseil municipal de la commune de Gourcy (province du Zondoma) s’est déroulée le lundi 11 mars 2013 dans la salle de mariage de la mairie de ladite localité. C’est sans surprise que l’ancien député Tahéré Ouédraogo du CDP a été élu pour présider aux destinées de la commune pour un bail de cinq ans. Les postes de 1er et 2e adjoints échoient respectivement à Karim Konkobo et à Fatoumata Ouédraogo.

Il est 9 heures. Comme prévu, le préfet du département de Gourcy, Fidèle Gouem, procède à l’appel et à la vérification de l’identité des élus du 2 décembre 2012 et du 17 février 2013 (élections complémentaires) pour le compte de la commune de Gourcy. 2 sur les 94 conseillers municipaux sont absents. Une quinzaine de minutes après, le préfet demande à toute personne étrangère (non munie de convocation) de libérer la salle. Chose faite, il passe à la lecture commentée de quelques passages du guide de procédure pour la mise en place des organes dirigeants des collectivités territoriales puis se retire après avoir installé le bureau de séance. Alors commencent les choses sérieuses aux environs de 10 heures. A l’extérieur, la cour est prise d’assaut par des hommes et femmes de tous âges, impatients de connaître l’identité du nouveau maire même si d’aucuns pensaient déjà à l’ex-député. Après trois heures d’attente, tout prend fin. Le président de séance, le Dr Issa Boniface Ouédraogo se dit satisfait de l’ambiance dans laquelle s’est déroulé le vote. Tahéré Ouédraogo est élu maire de la commune de Gourcy avec 72 voix sur 92 contre 20 pour son challenger, Issoufou Ouédraogo de l’UNIR/PS. Tous les huit autres postes tombent également dans l’escarcelle du parti au pouvoir qui compte à l’issue des élections, 64 conseillers contre 19 pour l’UNIR/PS, 8 pour l’ADF/RDA et 3 pour le PDP/PS. A chaud, le nouveau maire dit se réjouir de la victoire de son parti et appelle les filles et fils sans distinction aucune à l’unité. A la fin, il a été accompagné à sa résidence par une horde de jeunes à motos.

 

Composition du bureau du Conseil municipal

 

  • Maire : Ouédraogo Tahéré
  • 1er Adjoint : Konkobo Karim
  • 2e Adjointe : Ouédraogo Fatoumata

 

 

Présidents de commissions

 

  • Affaires générales, sociales et culturelles : Ouédraogo Oumarou
  • Affaires économiques et financières : Ouédraogo Souleymane
  • Environnement et développement local : Ouédraogo Oumou
  • Aménagement du territoire et gestion foncière : Sayaogo T. Julbert

 

 

Conseillers régionaux

 

  • Ouédraogo Issa Boniface
  • Ouédraogo Habibou

 

 

P. B. Winninmi ILBOUDO (Correspondant)

Le Pays

 

Mise à jour le Mercredi, 13 Mars 2013 06:23
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou