A la Une

Procès putsch : La défense dénonce une instruction aux mépris des règles

Procès putsch : La défense dénonce une instruction aux mépris des règles

Politique >> Politique

Le procès du putsch s’est poursuivi le mercredi 18 juillet…

More...
Entreprises agroalimentaires : Une « couveuse » moderne pousse de terre

Entreprises agroalimentaires : Une « couveuse » moderne pousse de terre

Economie >> Economie

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna…

More...
Procès du putsch : le grand déballage de "Touareg" n’a pas eu lieu

Procès du putsch : le grand déballage de "Touareg" n’a pas eu lieu

Politique >> Politique

L’interrogatoire des présumés auteurs et coauteurs du coup d’Etat manqué…

More...
Renforcement du système éducatif

Renforcement du système éducatif

Société >> Société

L’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement burkinabè ont…

More...
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 04 juillet 2018

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 04 juillet 2018

Conseils des ministres >> Conseils des ministres

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Fasopresse: L'actualité du Burkina Faso
Procès putsch : La défense dénonce une instruction aux mépris des règles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 19 Juillet 2018 06:55

Le procès du putsch s’est poursuivi le mercredi 18 juillet 2018 avec la suite de l’audition de l’ex-soldat de 2e classe, Seydou Soulama et celle du caporal Hamidou Drabo.  Le refus de rejoindre le poste d’affectation à Dori, l’opposition à l’enlèvement d’armes au camp Naaba  Koom II après la dissolution du RSP, les conditions de son audition en instruction et le fait qu’il ne montre aucun remords ; tels ont été les points sur lesquels Seydou Soulama a été interrogé le 18 juillet 2018.

Mise à jour le Jeudi, 19 Juillet 2018 07:03
Lire la suite...
 
Entreprises agroalimentaires : Une « couveuse » moderne pousse de terre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 19 Juillet 2018 06:55

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré,  a procédé à la pose de la première pierre de construction du siège du Projet  d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprise dans le secteur agroalimentaire (PIPHE-SA),  le mardi 17 juillet 2018,  à Ouagadougou. En dix mois probablement, le siège du Projet  d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprise dans le secteur agroalimentaire (PIPHE-SA) du ministère en charge du commerce va trôner au cœur de la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou.

Mise à jour le Jeudi, 19 Juillet 2018 07:02
Lire la suite...
 
Lutte contre la déperdition scolaire PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 17 Juillet 2018 06:05

L’Association initiative communautaire, changer la vie Nazemse (ICCV-N), et son partenaire l’ONG ASMAe, ont clos, le mardi 10 juillet 2018, à Ouagadougou, les activités du projet-pilote de lutte contre la déperdition scolaire au Burkina Faso. Dans le cadre de leurs activités au Burkina Faso, L’ONG ASMAe et l’Association initiative communautaire, changer la vie Nazemse (ICCV-N), ont mis en œuvre un projet de lutte contre la déperdition scolaire depuis août 2015.

Mise à jour le Mardi, 17 Juillet 2018 06:09
Lire la suite...
 
Session extraordinaire de l’Assemblée nationale PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 17 Juillet 2018 06:05

L’Assemblée nationale a ouvert, le lundi 16 juillet 2018, à Ouagadougou, sa première session extraordinaire de l’année. Neuf (09) avant-projets de loi sont soumis à l’appréciation des élus nationaux.  Le gouvernement burkinabè veut renforcer son arsenal juridique pour la bonne marche de sa mission. Pour ce faire, il a transmis neuf (9) avant-projets de loi à l’Assemblée nationale pour adoption. Pour examiner ces textes de lois soumis à son appréciation, la représentation nationale a donc ouvert, hier lundi 16 juillet 2018 à Ouagadougou, une session extraordinaire.

Mise à jour le Mardi, 17 Juillet 2018 06:09
Lire la suite...
 
Renforcement du système éducatif PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 17 Juillet 2018 06:05

L’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement burkinabè ont signé, le vendredi 13 juillet 2018 à Ouagadougou, un accord de financement d’un montant total de 10 millions d’euros, soit environ 6,56 milliards FCFA. Dans le cadre du programme d’aide budgétaire dénommé «  Cadre général d’organisation des appuis budgétaires en soutien à la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDS) », le gouvernement burkinabé et l’Agence française de développement (AFD) ont signé un accord de financement, le vendredi 13 juillet 2018.

Mise à jour le Mardi, 17 Juillet 2018 06:14
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 431

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net