A la Une

Logements sociaux et économiques : Plus de 1 200 attributaires tirés au sort

Logements sociaux et économiques : Plus de 1 200 attributaires tirés au sort

Société >> Société

Le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a organisé une…

More...
Espace G5 Sahel : Le tarif du roaming en voie d’harmonisation

Espace G5 Sahel : Le tarif du roaming en voie d’harmonisation

Politique >> Politique

Les experts en charge des télécommunications du G5 Sahel ont…

More...
5-Août 1960 : Les péripéties d’une indépendance

5-Août 1960 : Les péripéties d’une indépendance

Politique >> Politique

L’indépendance de la Haute-Volta (actuel Burkina Faso) a été proclamée,…

More...
Anti corruption: les députés pour la déclaration électronique de biens

Anti corruption: les députés pour la déclaration électronique de biens

Politique >> Politique

L’Assemblée nationale a adopté, en session plénière, un projet de…

More...
Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

Conseils des ministres >> Conseils des ministres

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mardi…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Fasopresse: L'actualité du Burkina Faso
Timbuktu à l’affiche : une première victoire pour le Fespaco PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Lundi, 02 Mars 2015 07:43

C’est l’histoire d’un communiqué de presse qui est resté plusieurs jours «dans les tuyaux», visiblement percés et qui n’en sortira donc finalement pas, tel un mauvais scénario qui ne trouvera jamais un réalisateur et des acteurs pour le porter à l’écran. La faute à «une forte rumeur» véhiculée par les médias sur le retrait de Timbuktu de la sélection officielle longs métrages de la 24e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Mise à jour le Lundi, 02 Mars 2015 07:58
Lire la suite...
 
Déclaration du chef de la tribu des Ifoghas: Une manne tombée du ciel pour Bamako PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Pays   
Vendredi, 27 Février 2015 07:56

« Kidal est malien, je suis contre l’indépendance et même l’autonomie ». C’est ce qu’a déclaré ex-cathedra Mohamed Ag Intalla, du nom de ce chef élu par les sages de l’Adrar des Ifoghas dans le Nord-Mali. Et d’ajouter : « Il faut faire la paix. Il faut parler entre Maliens pour savoir comment on va tous profiter du développement (…). Il y aura une mission à l’intérieur de la région de Kidal. La même mission ira dans la région de Gao pour sensibiliser la société civile, pour prôner la paix ». Pour une victoire, c’en est une pour les autorités de Bamako qui, mieux que quiconque, doivent pavoiser à juste  titre ; elles qui ont toujours prôné l’unicité et l’indivisibilité du territoire malien. Car, en faisant une telle sortie, Mohamed Ag Intalla n’a pas trahi la mémoire de son défunt père qui, on le sait, n’avait jamais approuvé le projet sécessionniste des groupes armés, avec à leur tête le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

Mise à jour le Vendredi, 27 Février 2015 08:14
Lire la suite...
 
FESPACO 2015 : L’édition de l’austérité PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Vendredi, 27 Février 2015 07:55

Pour la vingt-quatrième fois, il se tient dans la capitale burkinabè la grande fête du cinéma africain, le FESPACO, du 28 février au 7 mars 2015. De partout viendront de nombreux cinéphiles et professionnels de l’audiovisuel notamment le cinéma. Pour succéder au Sénégalais Alain Gomis, lauréat de l’Etalon d’or de Yennenga de la 23e édition avec son film «Tey (Aujourd’hui)», plusieurs réalisations d’ici et d’ailleurs. La Délégation générale du Festival, en matière d’organisation, comme à son habitude, a mis toutes les chances de son côté pour la réussite de cette biennale du 7e art africain.

Mise à jour le Vendredi, 27 Février 2015 08:05
Lire la suite...
 
Propos injurieux de Wade à Macky Sall: Quand un ancien chef d’Etat tombe si bas ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Pays   
Vendredi, 27 Février 2015 07:55

Certains ont dû bien se nettoyer les oreilles, craignant d’avoir de sérieux troubles de l’audition. Hélas, ce qu’ils ont entendu est bel et bien ce qui a été dit par Gorgui. En effet, l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade, a traité son successeur à la tête de l’Etat, le président Macky Sall, de « descendant d’esclaves », de fils d’« anthropophages ». Comme il fallait s’y attendre, ces déclarations ont suscité l’émoi tant au Sénégal que dans le reste du monde. Pourquoi tant de haine de  la part de Wade envers le nouveau chef de l’Etat ? Macky Sall a battu Abdoulaye Wade à la dernière présidentielle et mis fin à ses rêves monarchiques qui se profilaient à l’horizon. Mais au-delà de la personne du président, c’est le peuple sénégalais qui a mis à la retraite Wade, en votant majoritairement pour son ancien Premier ministre.

Mise à jour le Vendredi, 27 Février 2015 08:13
Lire la suite...
 
Mohamed Bazoum, ministre d’Etat à la présidence du Niger : «Nous pensions que l’insurrection burkinabè allait échouer» PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Vendredi, 27 Février 2015 07:55

Mohamed Bazoum est l’une des personnalités les plus influentes du landerneau politique nigérien. Ministre des Affaires étrangères et des Nigériens de l’extérieur jusqu’au moment où nous réalisions cet entretien le lundi 23 février 2015, il a été promu ministre d’Etat à la présidence mercredi dernier. Bras droit du président Issoufou, il a sans doute été nommé à ce nouveau poste pour gérer les questions transversales et surtout préparer la présidentielle d’autant plus qu’il est le président du parti au pouvoir, le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS).

Mise à jour le Vendredi, 27 Février 2015 08:05
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 Suivant > Fin >>

Page 421 sur 435

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net