A la Une

Interview : Simon Compaoré à propos de la fronde sociale

Interview : Simon Compaoré à propos de la fronde sociale

Politique >> Politique

Sur le bras de fer entre les syndicats…

More...
Opération caisses vides : Paul Kaba Thieba s’en prend au SYNTSHA

Opération caisses vides : Paul Kaba Thieba s’en prend au SYNTSHA

Politique >> Politique

Le Premier ministre Paul Kaba Thieba a qualifié,…

More...
Accès aux engrais chimiques

Accès aux engrais chimiques

Société >> Société

Le programme de Suivi et d’analyse des politiques…

More...
Malnutrition et consultation prénatale

Malnutrition et consultation prénatale

Société >> Société

Au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur…

More...
Le Compte rendu du Conseil des ministres du lundi 18 juin 2018.

Le Compte rendu du Conseil des ministres du lundi 18 juin 2018.

Conseils des ministres >> Conseils des ministres

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Fasopresse: L'actualité du Burkina Faso
Elections de 2015 : des mesures pour une participation massive PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 13 Février 2015 07:51

Le Conseil des ministres du mercredi 11 février 2015 a  pris des décisions visant à faciliter la bonne organisation  des futures élections, comme l’explique le colonel Auguste-Denise Barry, ministre en charge de l’administration territoriale dans ces lignes. Le gouvernement de Transition met tout en œuvre pour réussir sa mission fondamentale, à savoir l’organisation des élections législatives et présidentielle couplées du 11 octobre 2015.  A cet effet, le Conseil des ministres en sa séance  du mercredi 11 février 2015, a  adopté un décret  portant révision exceptionnelle des listes électorales,  et  a  décidé du même coup, de l’établissement massif et gratuit d’actes de naissance, de délivrance de Cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB).

Mise à jour le Vendredi, 13 Février 2015 07:55
Lire la suite...
 
Saint Valentin: l’amour d’accord, mais la raison d’abord PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 13 Février 2015 07:50

S’il y a bien une fête qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le monde entier, c’est bien la Saint Valentin. En effet, cette fête dite des amoureux mobilise plus d’un : des chrétiens, des musulmans, des noirs, des blancs, etc.  Des poèmes d’amour, des bijoux, du chocolat, des tableaux, des ours en peluches bref, rien n’est de trop pour satisfaire sa dulcinée ou son bien-aimé. Mais on est en droit de se demander qui est Saint Valentin ? Pourquoi, cette fête lui ait dédié ? Quelle est l’origine de cette fête ? Pourquoi suscite-t-elle autant d’engouement ?

Mise à jour le Vendredi, 13 Février 2015 07:56
Lire la suite...
 
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 11 février 2015 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Jeudi, 12 Février 2015 07:14

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 11 février 2015, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 17  H 40 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

Mise à jour le Jeudi, 12 Février 2015 07:33
Lire la suite...
 
FESPACO : l’Etalon d’or passe de 10 millions à 20 millions PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 13 Février 2015 07:49

Après  les conférences de presse de Paris, de Bruxelles et du Caire sur la 24e édition du FESPACO, celle de Ouagadougou a eu lieu, le jeudi 12 février 2015, devant un parterre de journalistes. La sélection des films, le choix des jurés et l'organisation du festival ont été abordés. Le pactole de l'Etalon d'or de Yennenga a doublé pour la 24e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Mise à jour le Vendredi, 13 Février 2015 07:54
Lire la suite...
 
Incendie du Palais de justice de Bobo : «Les gens n’ont pas tiré des leçons de Koudougou» (Maurice Nikièma, procureur général) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Jeudi, 12 Février 2015 07:14

Plus de trois mois après l’insurrection populaire au Burkina, certaines localités peinent toujours à effacer les stigmates des folles journées qui ont été préjudiciables à ces édifices publics. Lesquels ont fait les frais de la furia des manifestants. C’est le cas du palais de justice de Bobo-Dioulasso qui a été pillé, saccagé et incendié. Et depuis, les activités judiciaires n’ont pratiquement plus cours dans une ville où les justiciables ne savent véritablement plus à quel saint ou plutôt à quelle institution judiciaire se vouer.

Mise à jour le Jeudi, 12 Février 2015 07:32
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 421 422 423 424 425 426 427 Suivant > Fin >>

Page 421 sur 427

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net