A la Une

G5 Sahel : Le Président du Faso est arrivé à Bruxelles

G5 Sahel : Le Président du Faso est arrivé à Bruxelles

Politique >> Politique

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian…

More...
Présidence du Faso : les efforts de la Société de Saint-Vincent De Paul salués

Présidence du Faso : les efforts de la Société de Saint-Vincent De Paul salués

Politique >> Politique

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu…

More...
Insertion socioprofessionnelle des jeunes filles

Insertion socioprofessionnelle des jeunes filles

Société >> Société

La coopération allemande, la direction régionale en charge de la…

More...
FESTIMA : La 14e édition prévue du 24 février au 3 mars

FESTIMA : La 14e édition prévue du 24 février au 3 mars

Société >> Société

L’Association pour la sauvegarde des masques (ASAMA) a organisé, le…

More...
Compte rendu du Conseil des ministres du 21 février 2018

Compte rendu du Conseil des ministres du 21 février 2018

Conseils des ministres >> Conseils des ministres

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Fasopresse: L'actualité du Burkina Faso
"Immixtion" à la RTB "Je ne suis pas le directeur de publication des médias ...", dixit le ministre Dandjinou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 09 Novembre 2017 09:50

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 8 novembre 2017 à Kosyam. Plusieurs dossiers étaient sur la table dont la relecture du décret portant attribution des bourses d’études et la question d’apurement de la dette des médias. L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC), à l’issue d’un audit sur la gestion des bourses d’études, de stages et des aides financières, avait suggéré la suppression de la bourse spéciale.

Mise à jour le Jeudi, 09 Novembre 2017 09:51
Lire la suite...
 
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 8 novembre 2017 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par presidence.bf   
Jeudi, 09 Novembre 2017 09:43

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 08 novembre 2017, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

Lire la suite...
 
Fada N’Gourma: L’ère des salariées et femmes mariées prostituées PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 08 Novembre 2017 08:13

Le plus vieux métier du monde tourne à plein régime à Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est. Le  commerce du charme suscite si bien de convoitises que les travailleuses du sexe  parlent ouvertement de concurrence déloyale de la part des filles du terroir, des femmes mariées et des salariées. Immersion dans le royaume de la libido où, l’argent et les envies n’ont pas de limite…

Mise à jour le Mercredi, 08 Novembre 2017 08:23
Lire la suite...
 
PNDES: La BOAD confirme ses promesses de 300 milliards PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 08 Novembre 2017 08:13

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le mardi 7 novembre 2017, le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Christain Adovelande. Les promesses de financement faites à l’Etat burkinabè par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) lors de la table ronde des bailleurs de fonds pour la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) en décembre 2016 à Paris connaissent un début d’exécution.

Mise à jour le Mercredi, 08 Novembre 2017 08:19
Lire la suite...
 
Détention Amadou Haya Sanogo : 4 ans, c’est vraiment trop PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Mercredi, 08 Novembre 2017 08:13

Ils n’en peuvent plus d’attendre un procès qui ne reprend pas. Le général Amadou Haya Sanogo et ses codétenus dans l’affaire dite des « bérets rouges » ont finalement décidé de se rappeler au bon souvenir des juges en décidant d’entamer une grève de la faim pour exiger la reprise du jugement ou leur mise en liberté provisoire. Cela fait en effet 4 ans que l’ancien chef de la junte malienne, qui avait renversé le président Amadou Toumani Touré (ATT) en mars 2012, et plusieurs autres bérets verts sont en détention à Sikasso après leur inculpation pour « enlèvement et assassinat » ainsi que « complicité d’enlèvement et d’assassinat » de 21 bérets rouges dont les corps avaient été retrouvés en 2013 dans un charnier à Diago, près de Kati.

Mise à jour le Mercredi, 08 Novembre 2017 08:22
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 396

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net