Journée des Casques bleus: L’ONU rend hommage aux soldats burkinabè décédés au service de la paix PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 25 Mai 2017 03:33

Le Siège de l’ONU a célébré ce 24 mai, la Journée internationale des Casques bleus des Nations.  Le Secrétaire général, M. António Guterres, a déposé à cette ocfcasion, une couronne pour honorer tous les soldats de la paix tombés et a présidé une cérémonie au cours de laquelle la Médaille Dag Hammarskjöld a été attribuée à titre posthume à 117 militaires, policiers et civils qui ont perdu la vie en servant dans des opérations de maintien de la paix en 2016.

Cinq militaires du Burkina Faso figurent parmi les 117 Casques bleus qui ont reçu la médaille Dag Hammarskjöld, à titre posthume—Sergent Daouda Milogo  et Sergent de police Alidou Banbone  qui ont servi  dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), Sergent de police Enoc Goumbri qui a servi dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Asst.de Police Deyipowa I. Bayala qui a été déployé au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et Sergent Mano Levis Ouali de l’Opération hybride de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD).

 

Dans un message vidéo pour marquer cette journée, le Secrétaire général souligne: « Chaque jour, les Casques bleus contribuent à apporter la paix et la stabilité aux sociétés déchirées par la guerre dans le monde entier.  Lors de la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, nous rendons hommage aux plus de 3 500 soldats de la paix qui ont donné leur vie au service de la paix depuis 1948 ».

Il ajoute: « Leur sacrifice ne fait que renforcer notre engagement à faire en sorte que les forces de maintien de la paix des Nations Unies continuent de protéger les civils en danger, en promouvant les droits de l’homme et l’état de droit, en éliminant les mines terrestres, en faisant progresser les négociations et en assurant un avenir meilleur dans les lieux où ils sont déployés.  Maintenant, plus que jamais, il est essentiel que nous continuions à investir dans la paix dans le monde entier ».

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, affirme: « Nous continuons à poursuivre les efforts de réforme afin de rendre le maintien de la paix des Nations Unies plus efficace.  C’est la meilleure façon d’honorer les souvenirs et les sacrifices de nos soldats de la paix tombés. »

Selon le Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions, M. Atul Khare, « ces efforts, conjugués à la mise en œuvre de la réforme du Secrétaire général de notre architecture de paix et de sécurité, nous permettent de déployer des forces de maintien de la paix en uniforme et en civil dans des environnements difficiles à travers le monde de manière efficace ».

Aujourd’hui, plus de 96 000 membres en uniforme en provenance de 124 pays contributeurs de troupes et de police servent sous le drapeau bleu, aux côtés de plus de 15 000 agents civils internationaux et nationaux et près de 1 600 Volontaires des Nations Unies.

La Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies a été créée par l’Assemblée générale en 2002 pour honorer la mémoire des Casques bleus de l’ONU qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix et pour rendre hommage à tous ceux, hommes et femmes, qui ont servi et continuent de servir dans les opérations de maintien de la paix pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage.

La Journée est officiellement célébrée le 29 mai, toutefois des activités de commémoration ont eu lieut lieu au Siège de l’ONU à New York le 24 mai.  L’Assemblée générale a désigné le 29 mai comme la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies parce que c’est ce jour-là qu’en 1948, l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST), la première mission internationale de maintien de la paix, a commencé ses opérations en Palestine.

 

Pour de plus amples informations, prière   contacter :

A New-York : M. Douglas Coffman, du Département de l’information, au tél.: +1 212 963-4481, ou par courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; ou M. Aditya Mehta, du Département des opérations de maintien de la paix, au tél.: +1 917 367-5378, ou par courrier électronique: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ;

A Ouagadougou :M. Emile Kaboré : 25306076ou visitez le site Internet de la Journée des Casques bleus au www.un.org/en/events/peacekeepersday ou le site Internet des Nations Unies sur le maintien de la paix au: http://www.un.org/f

Mise à jour le Jeudi, 25 Mai 2017 03:36
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net