Présidentielle 2015 : NAFA va-t-il profiter à Yipéné PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Lundi, 02 Février 2015 07:15

La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA), c’est le dernier-né des partis politiques au Burkina. Il a été officiellement lancé le samedi 31 janvier 2015 au Centre Cardinal Paul Zoungrana à Ouagadougou. Selon certaines indiscrétions, c’est sous la bannière de NAFA que le général Djibril Bassolé se présentera à la présidentielle du 11 octobre 2015. La crise sociopolitique consécutive à l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 va bouleverser le paysage politique burkinabè.

Alors que l’on se demandait si certaines chapelles politiques allaient résister au séisme du soulèvement populaire, on constate que des mutations sont en cours, donnant naissance à des alliances pour survivre sur l’échiquier politique. La création de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) en est une illustration.

En effet, cette nouvelle formation est composée essentiellement de cadres (ex-maires et députés) et de militants de base du CDP, de l’ADF/RDA, de l’UPR et d’organisations de la société civile qui flirtaient avec l’ex-majorité présidentielle..

Réunis en assemblée générale constitutive le samedi dernier, ils ont mis en place un bureau politique national présidé par Rasmané Ouédraogo, ancien parlementaire de l’ex-parti majoritaire de Kaya. Pour les géniteurs de NAFA, la création de ce parti se veut « une réponse citoyenne et politique aux préoccupations et sollicitudes du peuple burkinabè et de sa jeunesse telles que exprimées vaillamment les 30 et 31 octobre 2014, autrement dit une initiative pour puiser dans le passé, affronter le présent et construire l’avenir ».

Dans son Manifeste, le nouveau-né décline ses ambitions pour mieux grandir et mobiliser du monde autour de sa cause. En clair, des objectifs stratégiques et prioritaires pour les cinq années à venir, à savoir un programme de campagne politique pour la course à Kosyam en octobre 2015 avec le général Djibril Bassolé comme candidat, même si le président Rasmané n’a pas voulu l’avouer à la fin de l’AG. En tout cas, des sources crédibles soutiennent que c’est le parti de Bassolé et c’est sous la bannière de NAFA qu’il ira à la conquête des voix.

Adama Ouédraogo Damiss

L'Observateur paalga

 


 

Composition du  Bureau exécutif national de la NAFA avec l’organisation d’origine des membres sauf erreur

01  -  Président du parti, du BPN et du BEN   : OUEDRAOGO Rasmané (ex- député CDP) ;

02  -  1er vice-président  : TRAORE Baba (ex-président du Conseil régional) ;

03  -  2e vice-président :  DICKO Hama Mamoudou (ex- député CDP)

04   - 3e vice-président   : GUIRE Léa ( ex-militante CDP) ;

05  -  Secrétaire général   : BACYE François (ex-maire CDP) ;

06  -  Secrétaire générale adjointe :  SAGNON Vinama Assita (ex- député CDP) ;

06  - Secrétaire aux relations extérieures :  OUEDRAOGO Hippolyte (ex-membre du BPN de l’ADF/RDA) ;

07  -  Secrétaire à l’Organisation   : BENAO Bénon Mamadou (ex-député UPR) ;

08  -  Premier (ère) Secrétaire à l’Organisation :  OUATTARA Sita (ex- député CDP)

09    Deuxième Secrétaire à l’Organisation :  DERRA Hamidou

10    Troisième Secrétaire à l’Organisation   : SAWADOGO Saidou (ex- militant CDP) ;

11  - Secrétaire à la formation politique et civique :  TRAORE Seydina Oumar (société civile) ;

12 - Secrétaire adjoint à la Formation politique et civique :  SEBGO Etienne (ex-maire CDP) ;

13 - Secrétaire à l'Information et à la  Communication   :  DABILGOU Antoine (ex-militant CDP) ;

14 - Secrétaire adjoint à l’Information et à la Communication   : DIABATE Amadou (ex-militant RDB) ;

15  - Secrétaire à la Trésorerie   : Chantal KY ;

16 - Secrétaire adjoint à la Trésorerie :  SAWADOGO Halidou (société civile) ;

17 - Secrétaire chargé des relations avec le Groupe parlementaire et du Suivi des élus nationaux  : SANOGO Drissa (ex-député ADF/RDA)

18   - Secrétaire chargé de la Décentralisation et des Relations avec les élus locaux : BARRO Salifou (ex-député RDB) ;

19  -  Secrétaire adjoint chargé de la décentralisation et des Relations avec les élus locaux : SORE Boureima (ex-militant UPR) ;

20 - Secrétaire aux Affaires juridiques et aux Droits humains    : OUATTARA DAH Alimata (ex-député CDP) ;

21- Secrétaire chargé du développement rural et de l'Environnement :  MAIGA Issaka Bouboukary (ex-député CDP) ;

22  - Secrétaire adjoint chargé du développement rural et de l'Environnement :  NIKIEBO N’Gambi (ex-maire CDP)

23 - Secrétaire aux Affaires sociales et Culturelles :   KOTE Mana Awa (ex-député CDP) ;

24 - Secrétaire adjointe aux Affaires sociales et Culturelles :  KIENOU Assata (ex-député CDP) ;

25 -  2e Secrétaire adjointe aux Affaires sociales et Culturelles   : SAWADOGO Safiatou ;

26  - Secrétaire chargé de l'Emploi et de la Formation professionnelle :  NIGNAN Dramane ( ex-maire Léo) ;

27 -  Secrétaire adjoint chargé de l'emploi et de la Formation professionnelle   :  OUEDRAOGO Abdoul Karim (société civile) ;

28 - Secrétaire à l’Intégration :  KOUSSOUBE Drissa (ex-maire CDP) ;

29 - Secrétaire chargé du développement économique et de la Prospective : NAPON Mahamadi (ex-militant CDP) ;

30 - Secrétaire adjoint chargé du Développement Economique et de la Prospective :  YAMWEMBA Justin (ex-militant UPC)

31 -  2e adjoint chargé du développement économique et de la Prospective :  SAWADOGO Oumarou (ex-militant CDP)

32 - Secrétaire chargé de l'Éducation : OUEDRAOGO Y. Christophe (ex-député CDP) ;

33 - Secrétaire adjoint chargé de l'éducation : Abdoulaye AMADOU (ex-député CDP) ;

34    Secrétaire chargé des affaires institutionnelles : DERRA Hamado Tidjiani (société civile) ;

35 - Secrétaire chargé des    cadres :  BORO Habib Moussa

36 - Secrétaire chargé des anciens : AMADOUM Moussa (ex-militant CDP) ;

37 - Secrétaire chargée des femmes :  KONSEIGA Bintou

38    1er Secrétaire adjoint chargée des femmes    OUEDRAOGO Kortimi (ex-militant CDP) ;

39 - 2e Secrétaire adjointe chargée des femmes :  BONOU Salimata Christine (société civile)

40 : Secrétaire chargé des jeunes :  KIEMA Adama (société civile)

41- Secrétaire adjoint chargé des jeunes :  Dr LANKOANDE Moïse (ex-militant CDP) ;

42 -  2e Secrétaire adjoint chargé des Jeunes    DRABO Boubacar ;

43 - Secrétaire à l’inclusion :  OUEDRAOGO Sonmaila (société civile) ;

44 - 1er Secrétaire adjoint à l’inclusion :  OUEDRAOGO Souleymane ;

45  - 2e Secrétaire adjoint à l’Inclusion :  SANOU Do Alfred ;

46 -   Secrétaire chargé des Mouvements associatifs   :  YELBEOGO André (ex-militant CDP) ;

47 - Secrétaire adjoint chargé des Mouvements associatifs :  SAWADOGO Abdoul Malik (société civile) ;

48 : 2e Secrétaire adjoint chargé des Mouvements associatifs   : ZOROME Alassane (société civile) ;

49 -  Secrétaire chargé de la Sécurité :  OUEDRAOGO Roger Omer ;

50 - 1er Secrétaire adjoint chargé de la Sécurité :  COMPAORE Benjamin (société civile) ;

51  -  2e Secrétaire adjoint chargé de la Sécurité :  HIEN Benjamin

52 - 3e Secrétaire adjoint chargé de la Sécurité :   SAWADOGO Oumar (société civile) ;

53  - Secrétaire chargé de la Sécurité -  SANFO Alassane ;

54 - 1er Secrétaire adjointe chargé(e) de la Sécurité : SANA Habibou

55 - 2e Secrétaire adjoint chargé de la Sécurité :  SAWADOGO Sita

Mise à jour le Lundi, 02 Février 2015 07:24
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net