Présidentielle 2015 : Kosyam dans le viseur du colonel Yack PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Lundi, 16 Février 2015 06:58

L’Union pour un Burkina nouveau, le parti tant attendu du colonel Yacouba Ouédraogo, a été enfin officiellement porté sur les fonts baptismaux le samedi 14 février 2014 au Palais de la jeunesse et de la culture Jean Pierre Guingané. Pour le président de l’UBN et ci-devant ancien ministre des Sports, le colonel Yack, qui ne fait pas mystère de ses ambitions présidentielles, «mieux vaut déposer la tenue pour conquérir l’électorat que de prendre les armes pour s’installer à Kosyam».

Ils sont venus de toutes les 45 provinces du Burkina Faso et même de la diaspora être les témoins de la naissance de l’Union pour un Burkina nouveau (UBN), le parti de leur champion, le colonel Yacouba Ouédraogo.

C’est donc un Palais de la jeunesse et de la culture Jean Pierre Guingané plein à craquer de militants, la plupart habillés de tee-shirts à l’effigie de l’ancien ministre des Sports, et un régiment de pisse-copies qui attendaient impatiemment le colonel Yack. Il fera finalement son entrée tambours battants accompagné par une fanfare particulièrement inspirée et d’Amadou Diemdioda Dicko dans une salle complètement chauffée à blanc à 9h 45.

La cérémonie peut enfin commencer après deux longues heures d’attente. Le représentant des jeunes, Brice Ousséni Ouédraogo, est le premier à prendre la parole. «Le 14 février 2015 est un jour mémorable car il marque un nouveau départ, voire un espoir, pour notre peuple, celui de la naissance de l’UBN», a-t-il indiqué.

Pour lui, ce parti permettra sans doute aux jeunes de s’exprimer et d’y faire leurs armes pour continuer la lutte contre tous les fléaux qui minent le développement du pays.

Demain se prépare aujourd’hui. C’est pourquoi «nous nous engageons à défendre et à porter haut le flambeau de l’UBN et promettons une mobilisation forte et consciente pour l’élection de notre candidat aux prochaines échéances électorales d’octobre 2015», a-t-il insisté.

Puis ce fut le tour des femmes, à travers leur représentante, Awa Yaméogo, de saluer la naissance de ce parti et de réaffirmer l’engagement des femmes des villes et des campagnes à soutenir leur champion, le colonel Yack, lors de la prochaine présidentielle. Les anciens, eux non plus n’étaient pas en reste à travers la voix de Babou Jean Pierre Ido.

Ils ont déclaré qu’au regard de l’idéal de paix et de cohésion sociale prôné par l’UBN, ils marquent leur soutien et leur engagement à ne point somnoler pour que le parti triomphe aux prochaines échéances électorales.

Le représentant de la diaspora fortement mobilisée aussi pour la circonstance, Yacouba Tapsoba, a embouché la même trompette en ajoutant que «si les Burkinabè de l’étranger ne peuvent pas prendre part au scrutin, nos familles, nos enfants, nos frères et sœurs restés au Burkina voteront pour le colonel Yack ».

Le colonel Yack, affichant un grand sourire, a, quant à lui, d’emblée salué la forte mobilisation et salué la mémoire des martyrs de l’insurrection populaire.

Pour le président de l’Union pour un Burkina nouveau, la paix n’a pas de prix et, à ce titre, tout le monde doit être soucieux de mettre en place des mécanismes d’installation, de renforcement et de fixation d’une paix durable.

Cette vision n’est réalisable que si les femmes et les hommes s’engagent résolument à s’approprier les fondements de la cohésion sociale pour une cohabitation pacifique au Faso. Et d’ajouter que «mieux vaut déposer la tenue pour conquérir l’électorat que de prendre les armes pour s’installer à Kosyam ».

 

Jean Stéphane Ouédraogo
L'Observateur paalga


Le bureau exécutif national de l’UBN compte 45 membres plus deux commissaires aux comptes. Pour des contingences d’espace, nous publions seulement les noms des 10 premiers membres du BPN.

 

Président national : Ouédraogo Yacouba

1er Vice-président Dicko Amadou Diemdioda

2e Vice-président Mme Abouga Fatimata

Secrétaire général : Barry Yacouba

Secrétaire général adjoint : Ouédraogo Denis

Secrétaire chargé de l’organisation : El Hadj Compaoré Saidou

Secrétaire adjoint à l’organisation : Kouraogo Boureima

Secrétaire adjoint chargé de l’organisation : Mme Karama/Rouamba Margueritte

Secrétaire général adjoint de l’organisation : Guigma Diallo

Secrétaire chargé de la formation politique et civique : Diallo Drissa

 

Mise à jour le Lundi, 16 Février 2015 07:02
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net