Session du Parlement panafricain : Le président du Faso, invité d’honneur PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 13 Avril 2017 08:37

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le mardi 11 avril 2017, le président du Parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, venu lui transmettre une invitation à participer à la 4e session ordinaire de la structure,  le 8 mai prochain à Midrand en Afrique du Sud.

«Le Président du Faso, de par son parcours,  est un habitué des hémicycles et les parlementaires panafricains seront très heureux de l’avoir comme invité d’honneur pour  l’écouter sur les questions d’actualité en Afrique, dans le monde et dans la vie parlementaire », a déclaré le président du Parlement panafricain (PAP),  Roger Nkodo Dang, à la sortie de l’audience que lui a accordée le chef de l’Etat.  L’émissaire de l’organe consultatif de l’UA a confié que la 4e session du parlement continental s’ouvrira le 8 mai 2017 en présence du président burkinabè, invité d’honneur. Cette session, a annoncée M. Nkodo Dang, sera consacrée aux préoccupations majeures du continent ainsi qu’à la coopération entre le parlement africain et le Burkina Faso dont il apprécie la contribution à l’animation de cette instance.  « Le Burkina Faso est parmi les pères-fondateurs du Parlement panafricain. Je suis venu voir le chef de l’Etat avec Me Bénéwendé Sankara, qui a été parmi les  premiers parlementaires du Parlement panafricain. Jusque-là, le Burkina Faso y a envoyé ses meilleurs filles et fils pour défendre les questions africaines », a fait remarquer M. Dang.  Les questions sécuritaires en Afrique ont aussi été évoquées au cours de cette entrevue car, selon l’hôte du chef de l’Etat, le continent fait l’objet de beaucoup de convoitises de la part de groupes djihadistes et l’Afrique est en proie à « une situation économique difficile aggravée par la crise sécuritaire ». D’où l’invite du président du Parlement panafricain à tous les Burkinabè, « à se masser derrière leur chef d’Etat pour combattre les maux de l’heure que sont l’insécurité et la crise économique. C’est un combat collectif qu’il faut mener contre le mouvement djihadiste qui sème la terreur partout dans le monde  et particulièrement en Afrique ».

 

Le Parlement panafricain est l’assemblée consultative de l’UA. Composée de cinq députés élus ou nommés par les parlements nationaux africains, le PAP a tenu sa session inaugurale  en 2004. Il vise à garantir la pleine participation des peuples africains à la gouvernance et a l’intégration économique du continent.

 

Mahamadi TIEGNA

Sidwaya

Mise à jour le Jeudi, 13 Avril 2017 08:41
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou