Forces armées nationales : Dix huit officiers spécialistes reçoivent leurs épaulettes Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 14 Juin 2017 08:34

Le chef d’Etat-major général des armées a organisé la cérémonie officielle de sortie de la 7e promotion d’officiers spécialistes, le mardi 13 juin 2017, à Ouagadougou. Elle a été présidée par le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Jean-Claude Bouda.

Après neuf mois de formation à l’Académie militaire Georges-Namoano (AMGN) de Pô, dans la province du Nahouri, 18 officiers spécialistes, parmi lesquels 14 médecins et 4 pharmaciens, sont aptes à intégrer les Forces armées nationales (FAN). Ils ont porté leurs galons de sous-lieutenants, le mardi 13 juin 2017, à Ouagadougou, en présence du ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Jean-Claude Bouda, de la hiérarchie militaire et de nombreux parents et amis. Débutée le 24 septembre 2016, leur formation a comporté une phase d’adaptation physique de 45 jours   et une seconde d’initiation à la discipline militaire dénommée «BUUR» qui, également, a duré 45 jours. «Au bout de trois mois, beaucoup de valeurs nous ont été inculquées. Nous avons initiés aux traditions militaires de la vie militaire, notamment la discipline, la dignité, le sens de l’honneur, l’intérêt supérieur de la nation et le service désintéressé. Nous avons aussi appris à nous surpasser pour dominer la fatigue, le stress et la privation», a déclaré le délégué de la promotion, Serge Alain Ilboudo. Pour lui, les connaissances acquises sont  «fort enrichissantes» et la promotion  a reçu les rudiments nécessaires pour accomplir sa mission au sein des FAN. «Chers camarades de la « sept », en tant que professionnels de la santé, sachons garder à l’esprit nos responsabilités et le sens humain de notre mission. En effet, en opération, nous serons un facteur de confiance pour le combattant et en temps de paix, notre action ne fera que renforcer l’état de santé du peuple burkinabè dans son ensemble», s’est-il adressé à ses camarades. A la haute hiérarchie militaire, aux premiers responsables  de l’AMGN et au corps de la formation, M. Ilboudo a traduit la gratitude de la promotion pour les efforts consentis à son endroit.

 

 

Enseignements multidisciplinaires

Le représentant du chef de corps de  l’AMGN, le commandant Mahamadi Bonkoungou, a indiqué que la 7e promotion d’élèves officiers spécialistes a suivi une gamme d’enseignements multidisciplinaires ciblés et adaptés dont chacun a besoin pour remplir avec efficacité sa mission. «A la différence des promotions précédentes de spécialistes qui ont séjourné six mois à l’AMGN, cette 7e promotion de spécialistes est la première à suivre une formation de neuf mois conformément au nouveau statut des FAN. Cette prolongation vise à donner assez de temps pour un meilleur comportement militaire», a expliqué le commandant Bonkoungou. Il a invité la promotion à se rappeler que le fondement de l’esprit militaire est «l’amour de la patrie» et la règle supérieure, l’honneur en toutes circonstances.

Le chef d’Etat-major adjoint des armées, le colonel-major, Naba Théodore Palé, a précisé que les 18 élèves officiers  spécialistes ont tous obtenu la moyenne requise pour l’obtention de l’attestation qui sanctionne le succès du stage. En dépit des difficultés inhérentes à la formation, a-t-il dit, les objectifs ont été atteints. Félicitant la promotion, il l’a exhortée à être un exemple de compétence, de dévouement et de loyauté au sein de l’armée et de la nation entière.

Le ministre en charge de la défense nationale, Jean-Claude Bouda, a exprimé sa satisfaction  de voir les rangs des FAN agrandis avec du «sang neuf». «Je pense que ce personnel viendra renforcer les capacités de nos forces armées, surtout dans le domaine de la santé. C’est un vide qui vient d’être comblé parce que nous avions un manque criant à ce niveau. Nous avons aussi des perspectives pour l’hôpital d’instruction des armées. Ces nouvelles compétences  vont contribuer au rayonnement de notre armée à l’international», a conclu M. Bouda.

 

Karim BADOLO

Sidwaya

Mise à jour le Mercredi, 14 Juin 2017 08:41