TAC : le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, à Ouagadougou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Lundi, 17 Juillet 2017 07:39

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, est arrivé à l’aéroport international de Ouagadougou, dans la soirée du dimanche 16 juillet 2017, dans le cadre de la 6e réunion du Traité d’amitié et de coopération entre la République de la Côte d’Ivoire et  le Burkina Faso.

Après une première visite de travail avec le chef du gouvernement burkinabè, le 7 juillet 2017, en prélude au 6e Traité d’amitié et de coopération (TAC)   entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly est de nouveau en terre burkinabè. Il a foulé le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou, à 17 h 40 GMT, le dimanche 16 juillet 2017.

 

A sa descente d’avion,  Amadou Gon Coulibaly a été accueilli par son homologue, Paul Kaba Thiéba, accompagné d’une forte délégation de son gouvernement et des membres de l’exécutif ivoirien, arrivés plus tôt.

A l’issue de «chaleureux» échanges avec ses hôtes et ses compatriotes vivant au Burkina Faso, le Premier ministre Coulibaly a expliqué que cette deuxième visite au «pays des Hommes intègres» s’inscrit, comme la précédente, dans la préparation de la 6e conférence du TAC, Côte d’Ivoire-Burkina Faso.

A la première visite, a-t-il expliqué, il avait été question d’harmoniser avec son homologue du Burkina Faso, les sujets au menu de cette rencontre dont le clou des activités est le sommet des chefs d’Etat des deux pays, prévu le 18 juillet 2017.  Les conclusions des travaux ayant été transmises et validées par les présidents ivoirien et burkinabè, la session de travail qui l’a, de nouveau, conduit à Ouagadougou, a-t-il expliqué, va consister à «examiner les différents points à soumettre pour décision définitive, aux deux  chefs d’Etat».

A ce sujet d’ailleurs, le Premier ministre Coulibaly a annoncé l’arrivée, ce jour même à Ouagadougou, du président Alassane Ouattara, en prélude à la conférence conjointe qu’il animera avec son homologue du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le TAC est un cadre de concertation entre la République de la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, né en  2008 et qui se tient alternativement dans les deux pays. Il sert de cadre de réflexion et de prises de décisions aux gouvernements ivoirien et burkinabè sur les sujets de développement des deux pays.

 

Mamady ZANGO

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Lundi, 17 Juillet 2017 07:48
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net