Coopération sécuritaire : La Chine/Taïwan promet 50 véhicules et trois hélicoptères PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 27 Mars 2018 22:38

Le ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré, s’est successivement  entretenu avec le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Chine/Taïwan, José Maria Liu, et le secrétaire exécutif de l’agence panafricaine intergouvernementale eau et assainissement pour l’Afrique, Hobah Pierre Rogoto, le mardi 27 mars 2018, à Ouagadougou.

L’axe Ouagadougou-Taipei se porte bien,  aux dires du vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Chine-Taïwan, José Maria Liu. Reçu en audience le mardi 27 mars 2018, à Ouagadougou par le ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré, ils ont parlé de l’approfondissement des relations bilatérales et fait l’état des lieux des projets de coopération entre les deux pays. «Je puis vous dire que les 26 projets qui sont en exécution actuellement  donnent une très grande satisfaction. Je réitère la condamnation du gouvernement taïwanais, de la double attaque terroriste survenue le 2 mars 2018 à Ouagadougou et présente mes condoléances aux familles des défunts», a-t-il déclaré à sa sortie d’entretien. Les deux personnalités ont abordé la question sécuritaire marquée par la menace terroriste et la Chine-Taïwan envisage le renforcement des capacités des unités d’intervention spéciale et la  fourniture d’équipements aux  forces de défense et de sécurité burkinabè. «L’an passé, nous avons fait un don de deux hélicoptères au Burkina Faso. Cette année, nous allons continuer dans ce même élan avec le don de 50  véhicules et trois hélicoptères aux FDS. Ce sont des actions que nous envisageons pour accompagner le gouvernement burkinabè dans la lutte contre le terrorisme», a annoncé  José Maria Liu.

 


Restructuration

A la suite du vice-ministre des Affaires étrangères taïwanais, c’est le nouveau secrétaire exécutif de l’agence panafricaine intergouvernementale Eau et assainissement pour l’Afrique, Hobah Pierre Rogoto, qui a présenté ses civilités à Simon Compaoré. «L’agence panafricaine intergouvernementale Eau et assainissement  œuvre dans 35 pays du continent et nous venons de prendre la tête du secrétariat exécutif de l’institution. Dans le cadre de nos échanges avec les autorités du pays qui abrite l’agence, nous avons voulu  recueillir les conseils et les orientations du ministre d’Etat qui nous aideront à accomplir notre mission», a soutenu M. Rogoto.

Quelle est votre feuille de route en tant secrétaire exécutif  de l’agence  panafricaine intergouvernementale Eau et assainissement ? Comme réponse, il a indiqué que l’institution traverse une crise «assez profonde»  et  sa feuille de route va consister en sa restructuration et sa relance. «Nous sommes en train d’élaborer des stratégies et des plans devant permettre de sortir la tête de l’eau. C’est pourquoi il faut maintenir le contact avec le pays-siège pour qu’il soit informé de ce que nous sommes en train de produire pour le moyen et le long terme.  Il va falloir mettre en place un bon plan d’affaires assez réaliste et réorganiser l’institution conformément aux recommandations du dernier sommet des ministres», a-t-il expliqué. Selon Hobah Pierre Rogoto, c’est un schéma d’exécution étalé sur quatre ou cinq qui est en train de boucler et il faut également une équipe d’envergure internationale au sein de l’agence. «Il faut continuer à renforcer le dispositif stratégique afin d’envoyer un message fort aux partenaires techniques et financiers. C’est ainsi que l’agence pourra dérouler son programme classique de recherche, d’innovation technologique, de formation et d’encadrement», a-t-il détaillé.

Karim BADOLO

Sidwaya

Mise à jour le Mardi, 27 Mars 2018 22:44
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net