Campagne de chirurgie au Nord : 18 000 bénéficiaires PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 22 Février 2017 11:15

En marge de la 57e conférence scientifique annuelle Ouest africaine, les populations de la région du Nord bénéficient  d’une campagne de chirurgie gratuite du 20 au 25 février 2017. Le lancement officiel de cette activité a eu lieu ce lundi 19 février 2016 au Centre Hospitalier Universitaire de Ouahigouya. Dans la région du Nord, ce sont plus d’une centaine de malade qui bénéficieront d’interventions chirurgicales gratuitement et 1500 femmes pour le dépistage de cancer du col de l’utérus.

Du 26 au 5 mars, se tiendra la 57e la conférence Ouest Africain des Chirurgiens (WACS)  à Ouagadougou sous le thème : « Financement des soins de santé en chirurgie en Afrique-saharienne ». C’est ainsi qu’en collaboration avec l’Organisation Ouest Africian de la santé (OOAS), les sommités des chirurgiens mettront à profit leur séjour au pays de hommes intègres pour offrir  aux populations du pays des hommes intègres des soins de santé , de dépistages et d’interventions chirurgicales. Dans la cité de Naaba Kango, ce sont des pathologies dans plusieurs  domaines qui seront traitées par des spécialistes. Il s’agit des maladies liées à la gynécologie, l’ORL, la pédiatrie, la traumatologie, l’ophtalmologie, l’odonto-stomatologie et bien d’autres qui seront prises en charge gratuitement.

 

Pour  le Docteur Henri Ouoba,  en plus de la prise en charge des patients, les agents  du CHU tout comme les médecins stagiaires mettront à profit cette campagne pour renforcer leurs compétences grâce à l’expérience des spécialistes venus d’Afrique et de l’Occident. « Le CHU est prêt en matière de ressources humaines et en  matériel pour la réussite de cette mission salvatrice», a rassuré le Dr Ouoba.

Quant au président du comité d’organisation de la 57e conférence scientifique, Docteur Jean Lankoandé, plus de 237 cas susceptibles de patients sont sélectionnés dont plus d’une centaine déjà programmée pour les interventions. En plus de ces actes chirurgicaux, 1500 femmes de la région bénéficieront des dépistages du cancer du col de l’utérus du 20 au 26 février 2017,  avec  26 spécialistes venus d’Europe et d’Afrique de l’Ouest.  Il a conclu son mot en  déplorant  le fait que l’équipe n’est pas aussi étoffée comme il le voulait, car certains collègues de l’Europe pour des raisons du contexte d’insécurité n’ont pas pu faire le déplacement.

Dans son ambition de mieux attendre ses objectifs dans l’espace CEDEAO, l’organisation Ouest  africaine de la Santé dont la mission est d’offrir un niveau de santé le plus élevé aux populations d’Afrique de l’Ouest est un partenaire important dans cette 57é conférence. C’est ainsi que ce partenariat, est noué afin de relever les besoins dans les activités scientifiques et universitaires relevant dans le domaine de la santé. Pour le professeur, Diallo Abdoulauye, représentant du directeur général de l’OOAS, le plan stratégique  2016-2020 en cours d’exécution accorde une importance capitale aux ressources humaines en santé. De ce fait, l’OOAS s’invertie grandement depuis son existence avec des tâches comme la formation de base spécialisée et continue.

Le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo qui présidait la cérémonie, s’est réjoui du  choix porté sur sa région  car cela contribuera à l’amélioration de la santé des populations .Il a de ce fait  traduit tous ses mots de reconnaissances et de remerciements à toute l’équipe de chirurgiens. Avant de lancer la campagne, il n’a pas manqué de souhaiter un prompt rétablissement aux patients bénéficiaires de cet appui. Quant au Professeur Dieudonné Ouédraogo, représentant du ministre de la santé, les sous thèmes de cette 57e conférence sont d’une importance inestimable. Il faut noter que les sous thèmes qui seront traités lors de cette 57e conférence porteront sur les soins chirurgicaux dans les hôpitaux de district en Afrique sub-saharienne, la formation chirurgicale pour les niveaux primaire et secondaire de système de santé, la stratégie de recherche en chirurgie pour le développement de la santé  qui sont le levier de réussite dans l’atteinte d’une santé de qualité pour tous.

 

Philibert Nikiéma

Sidwaya

 

Mise à jour le Mercredi, 22 Février 2017 11:20
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou