Dengue : La campagne de démoustication et de pulvérisation lancée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 02 Novembre 2017 10:26

Le ministère de la Santé a lancé, la campagne de pulvérisation de la commune de Ouagadougou, le jeudi 26 octobre 2017 à Ouagadougou. Elle a pour objectif de démoustiquer et de détruire les gites Aèdes.

Le ministère de la Santé ne veut pas que les Ouagalais souffrent de plus en plus de la dengue. A cet effet, il a lancé une campagne de démoustication et de pulvérisation de la commune de Ouagadougou, le jeudi 26 octobre 2017 à Ouagadougou. En effet, cette campagne a pris son «envol» dans l’arrondissement n°4 qui est, selon le Secrétaire général(SG) du ministère de la Santé, Dr Francine Ouédraogo, une zone très stratégique, car elle est l’entrepôt  des déchets de l’agglomération. Le SG a déclaré qu’à la date du 24 octobre 2017, 6197 cas suspects et 13 décès ont été enregistrés dans l’ensemble du pays, dont 3803 cas et 11 décès  pour la ville de Ouagadougou.  Il est ressorti alors de ces chiffres que Ouagadougou est la localité, la plus exposée, d’où la campagne de démoustication et de destruction des gites larvaires dans les endroits insalubres. Elle a aussi affirmé qu’environ 5500 agents formés visiteront les domiciles, sensibiliseront les populations aux mesures de prévention et procèderont surtout à la destruction des gites domestiques et péri-domestiques.

 

La lutte contre la dengue comporte deux volets complémentaires qui sont la pulvérisation spatiale et la destruction des gites consistant  «d’abord à éliminer les déchets solides pouvant contenir de l’eau tels les pneus usagés, les boites diverses, ensuite à couvrir les récipients utilisés pour la conservation de l’eau domestique et enfin à vider et nettoyer au moins une fois par semaine les abreuvoirs, bouilloires, etc.», a-t-elle ajouté. Pour faire à cette épidémie, Francine Ouédraogo a attesté que le ministère de la Santé a élaboré un plan de riposte qui consiste, entre autres, à la mise en place d’une prise en charge gratuite des cas graves de la dengue dans les hôpitaux et la dotation des tests de diagnostics rapides.  Le SG a souhaité enfin que les populations collaborent avec les agents surtout qu’ils s’approprient les moyens de destruction des gites larvaires dans leur environnement. Elle a aussi réitéré ses vifs remerciements aux différents Partenaires techniques et techniques (PTF) pour leur soutien.  A ce sujet, le député maire de l’arrondissement n°4, Issa Anatole Bonkoungou a salué l’engagement du ministère de la Santé ainsi que de tous les maires d’arrondissements pour leur engagement dans la lutte contre cette maladie vectorielle qu’est la dengue.

 

Saran Hadja TRAORE

Sidwaya

Mise à jour le Jeudi, 02 Novembre 2017 10:30
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net