Santé et social
Gratuité des soins maternels et infantiles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 05 Mai 2016 09:31

La cérémonie officielle du lancement  des mesures de gratuité des soins au profit de la femme et de l'enfant de moins de cinq ans s’est déroulée le  mardi 2  mai 2016 à Djibo,  dans la région du Sahel. Débutées depuis le 2 avril 2016 dans les Centres de santé et de promotion sociale (CSPS),  les Centres médicaux avec antennes chirurgicales (CMA) des régions du Centre, du Sahel et des Hauts-Bassins , les mesures de gratuité des soins maternels et infantiles se sont  élargies  au centre hospitalier universitaire Yalgado-Ouédraogo,  au centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-De-Gaulle, au  centre hospitalier universitaire Sanou-Sourou et au centre hospitalier régional de Dori  depuis le  1er mai 2016. C

Mise à jour le Jeudi, 05 Mai 2016 09:38
Lire la suite...
 
Gratuité des soins pour les femmes et enfants ... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 19 Avril 2016 08:00

Le ministre de la Santé, Smaïla Ouédraogo,  a rencontré, le vendredi 15 avril 2016 à Ouagadougou, les acteurs de la santé, les partenaires techniques et financiers et les ONG  pour faire le bilan des deux semaines de mise en œuvre de  la mesure de gratuité des soins au profit de la femme et de l’enfant de moins de 5ans. Mise en œuvre depuis le 2 avril 2016, la mesure de gratuité des soins au profit de la femme  et de l’enfant de moins de 5 ans est en marche. Comment se passe-t-elle concrètement sur le terrain ? Quelles en sont les difficultés ? Pour en savoir, le ministre de la Santé, Smaïla Ouédraogo a rencontré le 15 avril 2016, à Ouagadougou, tous les acteurs pour un bilan d’étape.

Mise à jour le Mardi, 19 Avril 2016 08:12
Lire la suite...
 
Hôpital Yalgado : Bouffée d’oxygène pour la Réanimation PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Vendredi, 15 Avril 2016 08:14

Lorsque vous avez un malade en réanimation et qu’on vous dit que l’oxygène est fini, il y a de quoi vous couper le souffle. Cette situation n’est désormais qu’un mauvais souvenir aussi bien pour les patients que pour l’hôpital Yalgado-Ouédraogo. Cela, grâce aux travaux de rénovation du service de la réanimation polyvalente réalisés avec l’appui financier de la République de Chine Taïwan à hauteur de 100 millions de FCFA.

Mise à jour le Vendredi, 15 Avril 2016 08:26
Lire la suite...
 
Yalgado : Vous avez dit hôpital de référence ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Jeudi, 14 Avril 2016 09:03

Que de voix déjà entendues au sujet de notre Centre hospitalier national de référence ! Que d'articles de presse pour dépeindre certaines dérives devenues hélas coutumières d'une catégorie d'agents salariés en service dans cette superstructure ! Mais rien n'y fit. Tout se passe comme si les forces du mal étaient invincibles en ces lieux. Contraint par les besoins de santé, nous avons parcouru "Yalgado" de long en large durant quelques semaines. Ce fut l'occasion de découvrir de près les traits physiques, mais aussi le mode de fonctionnement de notre hôpital de référence.

Mise à jour le Jeudi, 14 Avril 2016 09:11
Lire la suite...
 
Promotion de la santé et du développement PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 12 Avril 2016 09:07

Des parlementaires de la 7e législature ont mis en place un réseau en santé, population et développement, le vendredi 8 avril 2016 à Ouagadougou. Ils veulent plaider pour la promotion et à la protection des droits fondamentaux de la population. La population burkinabè, estimée à 18 MILLIONS d’habitants avec une forte croissance démographique de 3,1%,  est une source d’opportunités pour des élus nationaux. « En tant qu’élus nationaux, il s’avère nécessaire de répondre aux nouveaux défis en matière de population et de développement, s’adapter au contexte changeant dans le domaine du développement tout en renforçant davantage l’intégration des questions de population et de développement dans le processus législatif et de prise de décision », a soutenu Maïmouna Ouédraogo, députée à l’Assemblée nationale.

Mise à jour le Mardi, 12 Avril 2016 09:55
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 34

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou