Santé et social
Lutte contre les violences faites aux enfants : Appelez le 116 ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Mardi, 21 Juillet 2015 07:45

Le consortium Terre des hommes Lausanne, Handicap International, Tié, CEATS et Kéoogo, en collaboration avec la Direction provinciale de l’Action sociale et de la Solidarité nationale du Kadiogo   avec l’appui financier de l’Union européenne, a lancé le 7 juillet 2015 une campagne de communication sur le numéro vert 116. C’est dans le cadre du projet «Lutte contre les violences faites aux enfants au Burkina Faso».

Mise à jour le Mardi, 21 Juillet 2015 08:05
Lire la suite...
 
Santé reproductive de la femme: à l’épreuve du veto masculin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 26 Juin 2015 07:58

Pendant longtemps, les campagnes de santé de la reproduction se sont concentrées presque exclusivement sur les femmes. Alors que, dans de nombreuses sociétés africaines, les hommes demeurent les juges de l’opportunité pour elles de fréquenter les établissements sanitaires et de contrôler leur maternité. Constat à Poullalé, un village du Centre-Nord burkinabè.

Mise à jour le Vendredi, 26 Juin 2015 08:17
Lire la suite...
 
Assurance maladie : les acteurs définissent le ­­panier de soins PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 12 Juin 2015 10:46

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale  a organisé, les 9 et 10 juin 2015 à Ouagadougou, un atelier technique pour l’opérationnalisation de l’assurance maladie universelle. Dans la continuité des échanges engagés  depuis 2013, et qui ont permis de poser les contours juridiques de l’Assurance maladie universelle(AMU), et abouti à un projet de loi,  deux défis majeurs restent à présent : la définition  du panier  de soins et le financement.

Mise à jour le Vendredi, 12 Juin 2015 11:27
Lire la suite...
 
Avortements provoqués au Burkina Faso: risquer sa vie, de peur d'en donner PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 12 Juin 2015 10:46

L’avortement provoqué n’est légal au Burkina Faso qu’à certaines conditions : sauver la vie de la mère, en cas de viol, d’inceste ou de malformation fœtale sévère. Et pourtant, il se pratique au quotidien. Clandestinement certes, mais dans des proportions inquiétantes. Voyage dans les entrailles du secret. Elle n’a pas encore soufflé ses 16 bougies, mais elle est déjà passée par la « douleur de l’avortement provoqué», selon ses propres mots. Nous allons l’appeler A.S., un pseudonyme, pour répondre aux exigences du strict  anonymat qu’elle a requis avant tout témoignage. A.S. est bien consciente que l’Interruption volontaire de grossesse (IVG) est interdite par la loi (sauf dans certains cas ; voir encadré1) et blâmée par la société burkinabè dans son ensemble.

Mise à jour le Vendredi, 12 Juin 2015 11:26
Lire la suite...
 
Lutte contre: la grippe aviaire: la Chine-Taïwan offre 72 millions PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 19 Mai 2015 07:34

L’ambassadeur de la Chine-Taïwan, Shen Cheng-Hong a offert officiellement,   le 18 mai 2015 à Ouagadougou, un chèque de 72 millions de francs CFA au ministre des Ressources animales, Jean-Paul Rouamba. Ce geste financier  est destiné à soutenir la lutte contre l’épizootie que connaît le Burkina Faso, depuis le 1er avril 2015. Cela fait déjà plus d’un mois (1er avril 2015) que le  gouvernement  a déclaré officiellement la réapparition du virus de l’Influenza aviaire hautement pathogène(IAHP) dans certaines régions du pays.

Mise à jour le Mardi, 19 Mai 2015 07:47
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 12

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net