Santé et social
Journée mondiale du rein : les malades plaident pour la gratuité de la dialyse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 17 Mars 2015 07:07

Le Burkina Faso a commémoré, à l’instar d’autres pays du monde, la Journée mondiale du rein, le 12 mars 2015. A l’occasion, plusieurs activités ont été menées du 12 au 14 mars 2015, par l’Association burkinabè des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR). Chaque année, le 12 mars, le monde entier commémore la Journée du rein. Au Burkina Faso, par le biais de l’Association burkinabè des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR), du 12 au 14 mars 2015, plusieurs activités ont été menées. Au nombre desquelles, l’on peut citer une projection de film documentaire sur l’hémodialyse et une conférence publique de sensibilisation.

Mise à jour le Mardi, 17 Mars 2015 07:41
Lire la suite...
 
Cancer du sein : combat acharné contre un rongeur PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 26 Février 2015 06:54

Les cancers féminins touchent des milliers de femmes au Burkina Faso. Le plus fréquent est celui du sein. En 2013, le Conseil national de la santé a évacué à l’extérieur, 18 patientes pour la radiothérapie et au cours du 1er semestre de 2014, il avait déjà atteint 27, le nombre des évacuations. La problématique du dépistage, la cherté du traitement, la mortalité importante sont autant de facteurs qui font du cancer du sein, un tueur silencieux. Malgré ces difficultés, ces dames ne désarment pas ; elles sont déterminées à se débarrasser de cette pathologie.

Mise à jour le Jeudi, 26 Février 2015 07:07
Lire la suite...
 
Lutte contre le paludisme au Sahel PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 17 Février 2015 07:14

La Banque mondiale et  l’Organisation ouest-africaine de la santé(OOAS) organisent, du 16 au 18 février 2015, à Ouagadougou, un atelier régional préparatoire du projet de lutte contre le paludisme saisonnier et les maladies tropicales négligées dans les pays du Sahel(Burkina Faso,  Mali et  Niger). Des acteurs de santé sont réunis à Ouagadougou pour peaufiner un projet de lutte contre le paludisme saisonnier et les Maladies tropicales négligées (MTN) dans les pays du Sahel. Ce projet est une initiative du groupe de la Banque mondiale qui, en 2013, a décidé d’investir environ 1 milliard et demi de dollars américains dans la région pour financer les grandes priorités de développement. Le paludisme et les MTN qui sont à la fois la cause et la conséquence directes de la pauvreté sont ont été retenus pour ce qui est du domaine de la santé.

Mise à jour le Mardi, 17 Février 2015 07:18
Lire la suite...
 
En 2013, l’on a dénombré plus de 40% d’hypertendus à Ouagadougou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 27 Janvier 2015 08:15

En l’an 2000, une étude de l’OMS estimait à environ 26,4 % la proportion d'hypertendus  dans le monde soit 26,6 % des hommes et 26,1 % des femmes. Ces chiffres devraient atteindre 29,2 % d'ici à 2025 (29 % des hommes et 29,5 % des femmes). Toujours, selon l’organisation mondiale de la santé, parmi les 972 millions d'adultes hypertendus, 333 millions, soit 34,3 %, proviennent des pays développés et 639 millions, soit 65,7 %, sont issus des pays en développement. Le nombre d'adultes hypertendus pourrait augmenter de 60 % et atteindre 1,56 milliard d’ici à 2025.

Mise à jour le Mardi, 27 Janvier 2015 08:35
Lire la suite...
 
Humanitaire : la santé sexuelle et reproductive, l’autre urgence PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 15 Janvier 2015 09:22

Les situations de catastrophes, qu’elles soient d’origine humaine ou naturelle, font perdre aux populations victimes, un pan important de leur vie. Parfois, le respect minimum que mérite la personne humaine, s’en trouve menacé. C’est pourquoi, en plus des questions de relogement et d’alimentation, les sinistrés éprouvent d’autres besoins, beaucoup plus intimes, mais tout aussi urgents : par exemple, comment poursuivre sainement leur vie sexuelle ou s’affranchir de la violence sexiste ? Constat dans des camps de réfugiés au Burkina Faso.

Mise à jour le Jeudi, 15 Janvier 2015 09:42
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 33

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou