8-Mars 2017 : Les "gendarmettes" en mode solidarité PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 09 Mars 2017 08:19

Le personnel féminin de la gendarmerie nationale a offert, le mercredi 8 mars 2017, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, des vivres et du matériel de nettoyage à des enfants démunis et des femmes victimes d'exclusion sociale, dans la capitale burkinabè.

Les "gendarmettes" ont célébré "autrement" la Journée internationale à la femme. Elles ont mis à profit la journée du 8 mars 2017, pour témoigner de leur solidarité aux personnes victimes d'exclusion sociale, dans la ville de Ouagadougou. Les enfants vivant avec un handicap pris en charge par l'association "Reveillez-vous bons citoyens" ont été les premiers à bénéficier des bonnes grâces des dames en bleu. Béquilles, tables métalliques, savons, balais, serpillères et coussins, le tout d'une valeur de 500 000 F CFA et une enveloppe de 50 000 F CFA constituent le lot de cadeaux offerts. "Surpris du geste très sensible" du personnel féminin de la gendarmerie nationale, le président de l'association, Ousseni Minoungou s'est réjoui d'avoir reçu un matériel d'une utilité capitale pour sa structure, sise au quartier Nonsin de Ouagadougou. "En venant en aide aux enfants démunis, c'est pour nous un grand soulagement", a-t-il affirmé. La quantité du don compte peu aux yeux des pensionnaires de l'association, mais plutôt l'acte empreint d'humanisme et de générosité. "Nous en sommes très fiers. Ce sont des enfants de la nation, mais ils sont délaissés", a soutenu Ousseni Minoungou. Outre ces tout-petits, les mamies de la Cour de solidarité de Paspanga ont ressentis la "chaleur" de la 160e journée dédiée à la femme, surtout que celles-ci sont accusées de sorcellerie et expulsées de leur communauté d'origine. Du maïs, des pâtes alimentaires, de l'huile, du savon...d'un montant de 500 000 F CFA. Pour celles qui consacrent leur temps à filer le coton ou à fabriquer du «soumbala» et la pâte d'arachide, il s'agit d'une immense joie que seul Dieu récompensera. La responsable du personnel féminin de la gendarmerie, MDL-chef Sylvie Guigma a précisé que c'est la 4e fois consécutive que sa structure pense exprimer sa compassion aux personnes démunies à cette occasion. "Nous estimons qu'en tant que femme et mère, il est nécessaire de leur témoigner notre soutien et notre solidarité", a-t-elle indiqué. Selon elle, cet appui "modeste" vise à améliorer les conditions de vie des bénéficiaires.

 

 

Djakaridia SIRIBIE

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Jeudi, 09 Mars 2017 08:23
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net