SNC : La cité des artistes promise pour la 20e édition PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Dimanche, 01 Avril 2018 23:06

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé la cérémonie de clôture de la  19e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), le vendredi 30 mars 2018, à  la Maison de la culture Monseigneur Anselme Sanou à Bobo-Dioulasso. Une soirée marquée par des prestations d’artistes-lauréats mais également une remise d’attestations  de reconnaissance aux partenaires de la biennale.

Les rideaux sont tombés sur  la 19e édition de  la Semaine nationale de la culture(SNC) dans la soirée du vendredi  30 mars 2018 à Bobo-Dioulasso. Dans l’enceinte de la Maison de la culture Anselme Titianma Sanon, le   président du  Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a annoncé la fin des activités de la fête de la culture burkinabé par trois sons de balafon. La soirée de clôture a été agrémentée par une prestation des troupes lauréates, d’artistes invités, un défilé de mode et une remise d’attestations reconnaissance à tous les partenaires de la biennale. Le  chef de l’Etat  Faso a  apprécié la créativité, l’engagement  des artistes récompensés. Il a remercié tous les acteurs qui ont contribué à faire de cette 19e édition un succès. Roch Marc Christian Kaboré a aussi salué la mobilisation des forces de sécurité, de la presse, des populations de Bobo-Dioulasso. « La semaine a été longue et difficile certes mais tout le monde  mérite les félicitations  et la reconnaissance du Burkina Faso pour le succès de cette activité», a-t-il ajouté. Le ministre en charge de la Culture du Mali, N’diaye Ramatoulaye Diallo, était l’une des personnalités présentes à la cérémonie. Pour le président Kaboré, cette présence témoigne de la qualité des relations entre les deux pays. Il a dit espérer que cela puisse ouvrir  la porte aux  occasions d’échanges culturelles entre les deux pays.  Le président Kaboré a réitéré sa volonté à faire de la cité des artistes une réalité. Une infrastructure annoncée depuis belle lurette, mais qui n’a pas encore vu le jour. Suivant le Président du Faso, les artistes pourront avoir leur cité en 2020, à la 20e édition de la SNC, prévue du 21 au 28 mars. En attendant, il  a déclaré que les artistes lauréats de la SNC  vont être promus sur le plan national et international.

 


Un appel à soutenir la SNC

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a pour sa part salué le talent des artistes  venus de différentes provinces du  Burkina Faso. « Durant sept jours, des hommes, des femmes, des jeunes et enfants se sont mobilisés pour porter encore plus haut l’immensité de nos savoir-faire, de notre richesse culturel », a-t-il affirmé. Selon lui, les artistes ont montré que le Burkina Faso est riche de sa diversité culturelle. Et d’ajouter que la SNC a,  une fois encore, montré la « justesse de la vision du gouvernement », à savoir que l’édification d’une nation forte ne peut se réaliser qu’à travers le brassage fraternel. Pour lui, la culture peut contribuer à l’accroissement de la richesse nationale et par ricochet à la lutte contre le chômage. L’amitié entre les communautés, l’engagement individuel et collectif participent à cette noble cause, a-t-il fait comprendre. Par ailleurs, M. Sango a souhaité que le Burkina Faso œuvre à renforcer la SNC afin que le pays dispose de grands créateurs, d’artistes hors pairs. Un appel que le représentant des partenaires, le directeur général de la Loterie nationale burkinabè(LONAB), Simon Tarnagda, a entendu. « Cela est une invite à l’endroit des partenaires à soutenir ce secteur souvent oublié », a-t-il indiqué, en promettant d’aider le secteur culturel.


Evariste  YODA

&Boudayinga J.M. THIENON

Sidwaya

Mise à jour le Dimanche, 01 Avril 2018 23:08
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net