Enseignement supérieur : l’œuvre du Pr Filiga Michel Sawadogo magnifiée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 06 Avril 2018 09:34

L’Université Ouaga II a organisé un colloque scientifique sur le droit OHADA, le jeudi 5 avril 2018 à Ouagadougou. Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’hommage de la communauté scientifique au Pr Filiga Michel Sawadogo.

Il a officiellement pris service à l’université de Ouagadougou, le 23 octobre 1981, recruté en tant qu’assistant à l’école supérieure de droit, devenue actuellement l’Unité de formation et de recherches en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP). 37 ans après, Pr Filiga Michel Sawadogo a reçu les hommages de la communauté universitaire à travers l’édition d’un ouvrage, ainsi que la tenue d’un colloque scientifique et une cérémonie de reconnaissance, les 5 et 6 avril 2018 à Ouagadougou, sous l’égide de l’université Ouaga II, des ministères en charge de la justice et de l’enseignement supérieur et du secrétariat permanent de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). Le colloque qui s’est tenu, le jeudi 5 avril, a donné lieu à deux panels consistant en des exposés sur des généralités et certaines spécificités du droit OHADA. La conférence inaugurale a été assurée par le secrétaire permanent de l’OHADA, Pr Dorothé Sossa de l’université d’Abomey-Calavi au Benin et secrétaire permanent de l’OHADA. Il a présenté un exposé sur «les horizons des réformes du droit OHADA», en référence au titre de l’ouvrage édité en l’honneur du Pr Filiga Michel Sawadogo. Pr Dorothé a indiqué que le droit OHADA a un horizon «expansionniste» au double point de vue normatif et territorial. En effet, a-t-il développé, «beaucoup de projets sont en instance. Nous avons pour missions de prendre des textes pour faciliter des investissements dans les 17 pays membres de l’Organisation, d’assurer l’application et la diffusion de ce droit». Une dizaine d’autres universitaires sont intervenus à sa suite sur d’autres aspects de ce droit. En marge de ce colloque, plusieurs intervenants ont témoigné du mérite de Pr Filiga Michel Sawadogo en l’honneur de qui l’activité a lieu. «C’est un grand savant qui a fait progresser véritablement le droit OHADA. Pr Sawadogo fait partie de ceux qui ont travaillé pour l’élaboration des actes uniformes du droit OHADA. Il fait partie de ceux qui ont diffusé et permis la connaissance de ce droit», a déclaré Pr Dorothé Sossa.

 


Suivre les sillons tracés par Pr Filiga

Pour le ministre de la Justice du Benin, Pr Joseph Djogbenou, ce sont des hommages mérités qui sont rendus à l’ancien ministre de l’enseignement supérieur burkinabè. «Il est l’un des formateurs des formateurs. Un chercheur dont les contributions sont importantes pour le Burkina, l’Afrique et le monde», a-t-il ajouté.L’ouvrage écrit en l’honneur de Pr Sawadogo a consisté, selon Pr Djogbenou, en une démarche prospective axée sur les limites du droit OHADA. Il a précisé notamment que chaque spécialiste ayant contribué à l’ouvrage «a posé un regard sur sa matière dans l’actualité et dans tout ce qui pourrait advenir du droit OHADA». Quant au directeur de l’UFR/SJP, Dominique Kabré, la satisfaction de la communauté universitaire est que le Pr Filiga Michel Sawadogo a tracé des signaux, de sorte que ses successeurs puissent suivre ses traces et «tenter» d’être comme lui. «Nous allons travailler à ce que l’exemple qu’il a donné soit vivant», a assuré le directeur de la faculté de droit de l’université Ouaga II. Le principal intéressé, Pr Filiga Michel Sawadogo s’est déclaré content et ému. «Ça va au-delà de mes attentes, je remercie toutes les personnes et structures qui ont contribué à cette organisation. Je suis comblé et je rends grâce à Dieu», a-t-il confié. Aujourd’hui commissaire auprès de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Pr Filiga Michel Sawadogo a été ministre en charge de l’enseignement supérieur du Burkina, directeur général des impôts, recteur de l’université de Ouagadougou, doyen de la faculté de droit, président du jury du concours d’agrégation…Il a invité les étudiants à se mettre au travail, s’investir et rechercher l’excellence. L’ouvrage intitulé : «Les horizons du droit OHADA» et sous-titré «Mélanges en l’honneur du Pr Filiga Michel Sawadogo» est un document de 913 pages regroupant une trentaine d’analyses de différents enseignants-chercheurs sur diverses spécificités du droit OHADA.


Fabé Mamadou OUATTARA

Sidwaya
Mise à jour le Vendredi, 06 Avril 2018 09:44
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net