Administration publique :les absents seront bientôt "démasqués " PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 30 Mai 2018 09:31

Le Comité de pilotage  de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance  (CP-MABG) a tenu sa première session de l’année, le  mardi 29 mai  2018 à Ouagadougou. Il a  fait  le bilan des activités menées  l’année écoulée et dégagé de nouvelles pistes pour les années à venir.

Les membres du Comité de pilotage de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (CP-MABG)  se sont retrouvés le mardi,  29 mai 2018 à Ouagadougou  pour leur première session de l’année. Ensemble, ils ont évalué les actions menées en 2017.  En termes d’actions,  le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Séni Ouédraogo a relevé, entre autres, l’adoption des  guides  d’élaboration des fiches de description de  postes dans l’administration publique.  Une pratique qui va améliorer et rationaliser le recrutement des agents de la fonction publique et  permettre de redéployer  des agents  sur tout le territoire. « Nous devons aussi déjà être situés sur les acquis, mais surtout sur les perspectives.

 

Car, il est admis par tous que la modernisation de l’administration est un vaste chantier », a reconnu le ministre. Il a poursuivi : « Aussi, l’administration devra opérer perpétuellement les réformes  nécessaires pour intégrer les attentes du citoyen qui devient de plus en plus exigeant».  C’est ainsi que des actions  ont été identifiées    pour l’amélioration de la performance de l’administration publique. Il s’agit, de  la mise en œuvre d’un mécanisme de contrôle des agents à leur poste de travail  à  titre de pilote au sein de quelques structures publiques, de la promotion de l’administration électronique par la mise  en ligne  des services. L’automatisation et la dématérialisation des procédures administratives, la promotion du respect  des principes fondamentaux de gouvernance, la participation, la lutte contre la corruption et l’amélioration de la communication avec le citoyen sur les principales actions de reformes de l’Etat sont aussi  au programme.  Au cours de la session, les membres du comité    ont échangé sur  le rapport annuel 2017 du Plan stratégique décennal de modernisation de l’administration (PSDMA). Au cours de la rencontre, ils ont  évalué  les actions entreprises au cours de  2017. Ils ont également  adopté  le plan  triennal révisé du PMAP et du rapport  d’étape de mise en œuvre des engagements du premier plan d’actions du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) en fin avril.  Des orientations à soumettre au Premier ministre,  lors de la prochaine session ordinaire du Conseil national de la modernisation de l’administration ont été examinées. Le ministre Séni Ouédraogo a, en outre  rappelé  que c’est depuis 2011, que  le Burkina Faso  s’est engagé  dans un plan de modernisation de l’administration pour la période 2011-2020.

 

Mariam OUEDRAOGO

Sidwaya

Mise à jour le Mercredi, 30 Mai 2018 09:36
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net