FIFA: Blatter a rendu le tablier PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 03 Juin 2015 07:17

Le Suisse Sepp Blatter a annoncé hier mardi 2 juin, sa démission à la tête de l’instance mondiale du football.A 79 ans, Blatter venait tout juste d’être porté à nouveau au pinacle de la Fédération internationale de football association (FIFA), le vendredi 29 mai 2015. Sa position était devenue intenable si bien que le Suisse Sepp Blatter a convoqué la presse hier après-midi. Une convocation express qui avait un but bien précis : annoncer sa démission !

Après seize ans de règne, Blatter a indiqué qu’un congrès extraordinaire allait être organisé prochainement lors duquel il démissionnera officiellement et où un successeur sera désigné. "Je me suis représenté car j’estimais que c’était la meilleure option pour l’organisation” , a déclaré le président démissionnaire. "Cette élection est terminée mais les défis auxquels doit faire face la FIFA sont encore nombreux (…) Bien que j’aie un mandat de membre de la FIFA, je ne ressens pas le soutien de la planète football dans sa totalité-les fans, les joueurs, les clubs, les gens-qui vivent, respirent et aiment le football autant que nous l’aimons à la FIFA”. Il renchérit par ces termes comme pour corroborer ses propos : « J’apprécie et j’aime la FIFA plus que tout. Je veux donner le meilleur pour la FIFA. J’ai décidé de me présenter à l’élection parce que je pensais être la meilleure solution. La FIFA a besoin d’une profonde restructuration. Mais mon mandat n’était pas soutenu par l’intégralité du monde du football. J’ai donc décidé de convoquer un congrès extraordinaire (entre décembre 2015 et mars 2016, ndlr) lors duquel mon successeur sera désigné. »Domenico Scala, président de la commission d’audit et de conformité de l’instance, s’est également exprimé. Il a souligné, comme Blatter, la nécessité d’une « profonde restructuration ». Ce coup de tonnerre est la conséquence logique d’une succession de révélations qui ont mis à mal le dirigeant helvète. Entre la vague d’arrestations  de membres de la FIFA à leur hôtel et la mise en cause de son secrétaire général, le Français Jérôme Valcke, Blatter était plus que jamais pris en tenaille par la justice. Reste maintenant à savoir quels candidats seront prêts à prendre sa succession. Et surtout si Blatter devra se rendre aux Etats-Unis pour être entendu par la justice américaine. Le prochain congrès de la FIFA n’étant prévu que le 13 mai 2016 à Mexico, l’actuel président a sollicité la tenue d’un congrès extraordinaire. La nouvelle élection devrait, selon Scala, avoir lieu entre décembre 2015 et mars 2016.

 

 

Béranger ILBOUDO

Sidwaya

Mise à jour le Mercredi, 03 Juin 2015 07:23
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net