Les Etalons en demi-finales : Les Burkinabè en liesse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Observateur paalga   
Lundi, 30 Janvier 2017 16:16

Dès la fin du match Burkina Faso/Tunisie, les rues de Ouagadougou ont été envahies par les supporters. De Gounghin à Song-naaba en passant par la Patte-d’oie et Dassasgho, la capitale était en ébullition après le coup de sifflet final qui a scellé la victoire des Etalons en quarts de finale (2-0) face aux Aigles de Carthage.

Carrefours bloqués, vitesse et cascades sur la voie publique, détonations de pétards, hurlements, chants et danses dans les maquis et autres débits de boissons… les Ouagalais ont célébré avec faste la victoire des Etalons.

 

Dès la fin du match, ils ont en effet rejoint les différentes artères de la ville pour manifester leur joie. Les autorités ont également suivi avec beaucoup d’entrain ce match.

En effet, le président du Faso, depuis Addis-Abeba où il prend part au sommet de l’UA ; le président de l’Assemblée nationale en mission à Paris ; le Premier ministre en visite à Dédougou ; tous ont vibré avec l’équipe nationale.

 

En route pour la finale.

L'Observateur paalga

 

 

 

Mise à jour le Lundi, 30 Janvier 2017 16:26
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net