Jeux de la francophonie : les Etalons juniors éliminés PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 25 Juillet 2017 07:44

Après une entame poussive de la compétition (1-1) contre le Liban, les Etalons juniors sont tombés (2-1) dimanche 23 juillet 2017, au stade Robert Champroux face à des Eléphanteaux très motivés. Une défaite synonyme d’élimination pour les burkinabè qui doivent cependant disputer un dernier match honorifique, ce mardi contre la Guinée.

Placés dans la poule A avec la Guinée, le Liban et la Côte d’ivoire,les Etalons juniors avait effectué une entrée difficile dans la compétition en partageant la poire en deux (1-1) face à des jeunes libanais peu confiants. De son côté, les Eléphanteaux se sont fait surprendre par la Guinée (2-3).

 

Dos au mur donc, c’est en toute logique que les ivoiriens appuient sur l’accélérateur dès l’entame du match. Poussés par des centaines de supporters gonflés à bloc, les Eléphanteaux sonnent l’alerte trois fois en 5 mn devant les buts adverses et obligent les Etalons juniors à se retrancher dans leur camp. Après une nette domination des ivoiriens, le math a fini par s’équilibrer à partir de la 15ème mn.

Mieux, les Etalons juniors acculent leur adversaire et vont se permettre quelques escarmouches malheureusement infructueuses. La pause intervient sur une note vierge. A la reprise, les ivoiriens impriment, tout comme au début de la première période, un rythme infernal au match. Loba Aké Armand (D9), et le dossard 11 Kassy Martial Thierry bien en verve, se sont toujours heurtés au rempart burkinabè. Voyant leur équipe sous la menace d’une élimination précoce, les esprits s’échauffent dans les gradins et les supporters ivoiriens réclament des changements. Soualiho Haidara est resté imperturbable.

De son côté, Séraphin Dargani insuffle du sang neuf sur le front de l’attaque et au milieu et opère quelques réaménagements mais le résultat reste mitigé puisque c’est la Côte d’Ivoire qui ouvrira le score à la 75e mn par l’entremise de Loba Aké Arnaud. Servi par un coéquipier depuis la ligne médiane, le remuant D 9 des Eléphanteaux se joue de la défense burkinabè et prend de contre-pied, Kabré Abdoul Mohamed. C’est l’euphorie dans les gradins.

Remontés par ce but, les ivoiriens se lancent à l’assaut des buts burkinabè. Sans se résigner, les Etalons juniors vont assiéger à leur tour dans les derniers instants du match, le camp ivoirien mais pèchent au dernier geste. Même le soutien du comité des supporters de la diaspora et de l’international Aristide Bancé, n’a pas suffi pour remonter la pente. Le coup de sifflet final interviendra sur le score de 1 but à 0 pour les Eléphanteaux.

Dans le 2ème match, la Guinée Conakry a battu le Liban par 2 buts à 1 et prend la tête du groupe A. Mathématiquement, les Etalons juniors et le Liban sont éliminés de la compétition. Avec 3 points contre 6 pour la Guinée, la Côte d’ivoire garde une mince chance de qualification pour la demi-finale et doit s’imposer sur le Liban et espérer une défaite de la Guinée face au Burkina. Les Etalons disputeront leur dernier match, ce mardi au Parc des sports contre la Guinée.

 

Frédéric OUEDRAOGO

Depuis Abidjan

Sidwaya

 

Mise à jour le Mardi, 25 Juillet 2017 07:47
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net