Paulo Duarte, coach des Etalons :" Tout sauf la défaite à Ouagadougou" PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mardi, 05 Septembre 2017 04:34

Après un nul vierge à Dakar le samedi dernier, Etalons et Lions se donnent rendez-vous ce soir à 18 heures dans l’antre mythique du stade du 4-Août.  Cette rencontre comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, le slogan du coach Paulo Duarte est tout sauf la défaite à Ouagadougou.

En moins de 72 heures, les Etalons du Burkina et les Lions du Sénégal se croiseront pour la seconde fois ce soir dans la cuvette du stade du 4- Août à 18 heures dans le cadre de leur double confrontation. Logés dans la poule D des éliminatoires du mondial Russie 2018, l’opposition entre ces deux nations n’avait pas désigné de vainqueur au cours de la 3e journée disputée à Dakar le samedi dernier. Lions et Etalons se sont quittés dos à dos sur un score nul et vierge. Tout comme l’échéance de Dakar, les Etalons n’entendent pas perdre sur leurs installations. Pour Paulo Duarte, il n’est pas question de perdre à Ouagadougou. «  Nous avons  pris un point à Dakar, nous devons respecter notre objectif de départ à savoir gagner à Ouagadougou »,  a avoué le technicien portugais avant de poursuivre : «A défaut de partager la poire en deux parce que nous continuons d’enregistrer des absences en l’occurrence Charles Kaboré pour cumul de cartons jaunes  et Issouf Paro pour blessure, il n’est pas question que le Sénégal prenne plus de point que nous dans notre double confrontation ». Pour remédier  au cas   Charles Kaboré, Duarte affirme que ce n’est pas le talent qui manque, mais qu’il est  irremplaçable à ses yeux. « On ne peut remplacer un leader, un capitaine exemplaire, très mature avec beaucoup d’expérience comme  lui », a-t-il confié. Il renchérit : « Nous n’avons pas le choix, il faut faire avec. Nous allons donner la chance au jeune Ousmane Junior Sylla. C’est vrai qu’il n’a pas la maturité de Charles, mais il pourra bien se défendre parce que chaque fois que nous donnons la chance à des joueurs ils ont toujours répondu favorablement ». Quant à l’adversaire, il détient   un grand potentiel offensif  mais révèle également des problèmes au niveau de son bastion défensif  selon le sélectionneur national du Burkina. « Nous allons bien défendre pour mieux attaquer comme on l’a  toujours si bien su le faire surtout à la maison».  Pour ce match, trois joueurs sont sous la menace de suspension en cas d’avertissement. Il s’agit de Bakary Koné, Issoufou Dayo et Ibrahim Blati Touré.

 

 

Ollo Aimé Césaire HIEN

Sidwaya

 


Les à-côtés de Dakar

 

 

L’ambassadeur Aline Koala aux côtés des Etalons à la prise de contact de la pelouse

Les Etalons du Burkina Faso ont foulé le sol sénégalais au petit matin du vendredi 1er septembre 2017, veille du match. Dans la soirée, le coach Paulo Duarte et ses poulains ont pris  connaissance de la pelouse.  Mais ils n’étaient pas seuls dans ce traditionnel exercice. Les Etalons étaient en compagnie de l’ambassadeur du Burkina Faso au Sénégal, Aline Koala. Au nom de la communauté burkinabé résidant au Sénégal, son Excellence est venue apporter tout son soutien à la sélection burkinabé et affirmer qu’elle ne sera pas orpheline.

 

Les Etalons n’étaient pas orphelins à Dakar.

Pour une rencontre prévue pour 20 heures, c’est 2 heures avant (soit à 18 heures) que les supporters burkinabé résidant au Sénégal ont fait leur entrée au stade Léopold- Sédar- Senghor de Dakar. Environ 2000, ces Burkinabé ont répondu à l’appel de l’union fraternelle. Malgré leur nombre dans un stade de plus de 60 000 places quasi plein, ils se sont fait remarquer par leur détermination à pousser les Etalons. A la fin du match, joueurs, encadrement technique et autorités burkinabé sont allés traduire leur reconnaissance à ces supporters dévoués pour la patrie.

 

Alexandre Yougbaré a offert 100 maillots et 50 casquettes aux supporter burkinabé au Sénégal

Le directeur général de l’Education physique et sportive (EPS) de la CONFEJES, Alexandre Yougbaré, a offert des gadgets d’une valeur de 650 000 FCFA à la communauté burkinabé vivant au Sénégal. Composés de maillots (100) et de casquettes (50) aux couleurs nationales, ces gadgets ont permis aux supporters des Etalons  de se rendre au stade aux couleurs nationales.

 

La RST, seule autorisée à filmer le match

La Radio diffusion et télévision du Burkina (RTB) et les chaines  de télévision privées sénégalaises ont été sommées de ranger leurs caméras. Et pour cause, la seule chaîne autorisée à filmer la rencontre Sénégal-Burkina Faso est la Radio et télévision sénégalaise (RTS).

 

La fanfare militaire sénégalaise ignore l’hymne national du Burkina, le Ditanyé

Dans l’exécution des hymnes nationaux avant le choc de la poule D, Sénégal-Burkina Faso, celui du pays des Hommes intègres n’a pas été dans son intégralité. Entonnant avec la fanfare, les supporters burkinabé ont constaté un grand saut.


Minute de silence au stade Léopold- Sédar- Senghor de Dakar

Une minute de silence a été observée au stade Léopold- Sédar- Senghor de Dakar lors du match Sénégal-Burkina ; ce, afin de rendre hommage aux 19 victimes de l’attaque terroriste du 13 août perpétrée au restaurant Aziz Istanbul sur l’avenue Kwamé- Nkruma à Ouagadougou.


Le capitaine Charles Kaboré et ses coéquipiers ont joué avec un brassard noir

Pour rendre hommage aux 19 victimes de l’attaque terroriste du 13 août perpétrée au restaurant Aziz Istanbul sur l’avenue Kwamé- Nkruma à Ouagadougou, le capitaine Charles Kaboré et ses coéquipiers ont joué avec un brassard noir.

 

Des lasers sur la pelouse du stade Léopold- Sédar- Senghor

Les individus mal intentionnés  ont utilisé des lasers au stade. Ceux-ci étaient utilisés à l’encontre des joueurs burkinabé. Cet acte est à bannir de nos stades.

 

Diao Baldé Keita, la véritable star sénégalaise

Le néo monégasque,  Diao Baldé Keita est la véritable star adulée au Sénégal. N’étant pas des onze de départ, quand il s’est levé pour l’échauffement, l’on se demandait ce qui se passait. Comme un seul homme, tout le stade s’est mis à applaudir. Idem quand il a mis pied sur la pelouse.

 

Rassemblés par Ollo Aimé Césaire HIEN

Mise à jour le Mardi, 05 Septembre 2017 04:38
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net