Santé et social
Prise en charge des enfants privés de familles : 200 foyers d’accueil installés PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 28 Août 2015 07:47

Le Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale (MASSN) a organisé la cérémonie d’installation officielle des familles d’accueil des enfants en détresse, le 25 août 2015, à Ouagadougou. Le placement qui consiste à confier des enfants à des Centres d’accueil d’enfants en détresse (CAED) est la nouvelle stratégie du Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale (MASSN) mise en place pour permettre à tout enfant de profiter d’un cocon familial. Ces enfants sont pour la plupart de mère ou de père inconnus ou encore des enfants dont la famille n’arrive pas à leur assurer une protection adéquate.

Mise à jour le Vendredi, 28 Août 2015 07:53
Lire la suite...
 
Hôpital du district du secteur n°30 : Le taux d’achèvement des travaux évalué à 99% PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 28 Août 2015 07:47

Le Premier ministre Yacouba Isaac Zida a visité le chantier de construction de l’hôpital du district du secteur n°30 de Ouagadougou, le 27 août. Dans les semaines à venir, le Burkina Faso aura un nouvel hôpital de référence. Situé dans le quartier Karpala, secteur n°51 (ex-secteur n°30), il est baptisé (pour le moment), Hôpital du district du secteur n°30. Construit sur une superficie de 10 hectares, il compte 35 bâtiments. Ce chef-d’œuvre abritera des services tels un bloc opératoire, une traumatologie, des services d’ophtalmologie, de gynécologie obstétrique (maternité), de cardiologie, de psychiatrie, de pédiatrie, d’imagerie médicale, de réanimation polyvalente, de chirurgie viscérale, de néphro-hémodialyse, de morgue, etc.

Mise à jour le Vendredi, 28 Août 2015 07:52
Lire la suite...
 
Dr Annoné Clarisse Poda: « Les vaginites touchent près de 75% des femmes » PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Mercredi, 05 Août 2015 09:44

Les vaginites constituent l’une des premières causes de consultation gynécologique chez les femmes. Comment se présentent-elles ? Comment les traiter et les éviter ? Éléments de réponses avec le Dr Annoné Clarisse Poda, gynécologue-obstétricienne  et responsable de la clinique Helivea, située à Dassasgho (Ouagadougou).

Mise à jour le Mercredi, 05 Août 2015 09:49
Lire la suite...
 
Espace CEDEAO: recherche de remèdes pour les bonnes pratiques en santé PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 31 Juillet 2015 03:46

L’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), en collaboration avec les pays de la CEDEAO organisent, les 29 au 31 juillet 2015, à Ouagadougou, le premier forum des bonnes pratiques en santé. La cérémonie d’ouverture a été placée sous le patronage du président du Faso, Michel Kafando. «Mettre fin aux décès maternels et infantiles évitables en Afrique de l’Ouest». C’est sous ce thème que se tient le premier forum de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) des bonnes pratiques en santé.

Mise à jour le Vendredi, 31 Juillet 2015 03:53
Lire la suite...
 
Cardiologie : les maladies cardio-vasculaires de la femme en réflexion PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 30 Juillet 2015 07:49

La Société de cardiologie du Burkina Faso (SOCARB) tient, du 27 au 29 juillet, ses 5es journées scientifiques à Ouagadougou, avec au cœur, des débats la santé cardio-vasculaire de la femme. Les maladies cardio-vasculaires constituent, de nos jours, un fléau mondial. Au Burkina Faso, ce sont les femmes qui sont les plus touchées par la pathologie. C’est la raison de la tenue de l’atelier de 72 heures qui regroupe des cardiologues venus du Sénégal, du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Burkina Faso et bien d’autres pays. Selon le président de la  Société de cardiologie du Burkina (SOCARB),  André Samadoulougou, ces 72 heures de concertations et d’échanges ont  pour objectifs de connaître les maladies cardio-vasculaires et aussi d’interpeller les  autorités et les  praticiens  sur la santé cardio-vasculaire de la femme.

Mise à jour le Jeudi, 30 Juillet 2015 07:58
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 7 sur 33

Nos Flux RSS

feed-image Flux RSS 2.0

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou